L'édito de Myriam Denis : "Réforme TGV ?"

L'édito de Myriam Denis : "Réforme TGV ?"
L'édito de Myriam Denis : "Réforme TGV ?"
Notez cet article !

Le rapport de la mission Spinetta sur « L’avenir du transport ferroviaire » propose différentes solutions pour le rail français. L’État ira-t-il au bout de la démarche ?

Myriam Denis

« Depuis l’avènement de l’automobile et de l’avion, le problème le plus important et le plus pressant qui s’est imposé aux transporteurs mais que les administrations, les conférences et les congrès négligent de traiter, est de savoir où et quand commence et cesse l’utilité d’un moyen de communication. Quand ces précisions seront acquises, chaque pays devra loyalement (…) supprimer ses transports inutiles et coûteux, les concurrences ruineuses pour tous et faire à chaque port, à chaque voie ferrée, à chaque route terrestre ou aérienne la juste place qui lui revient », Raoul Dautry dans son ouvrage Technique, science des transports et progrès social, L’Année ferroviaire, de… 1948.

C’est donc sur ce préambule que s’ouvre le rapport de la mission conduite par Jean-Cyril Spinetta, remis au Premier ministre le 15 février dernier, intitulé « L’avenir du transport ferroviaire ». On peut imaginer que cette introduction donne le ton du document, sans trop faire fausse route. À la lecture de ce texte particulièrement lucide, qu’apprend-on ?

  1. Le transport ferroviaire français a toute sa place dans les modes de déplacement actuels. « Le système ferroviaire français est une réussite qui place la France dans une situation enviable : un vaste réseau, une grande vitesse très développée, des services de “mass transit” denses et performants, un transport régional dynamique, une desserte fine du territoire », indique-t-il.
  2. Toujours selon le rapport dont j’ai pris grand plaisir à la lecture : « Dans ce système, la gouvernance et les financements restent opaques, les missions de service public mal définies, l’ensemble du système souffre d’un déficit de financement, avec une dette croissante ».

« Le ferroviaire revêt un rôle clé dans notre mobilité. Néanmoins, il serait illusoire de ne pas se rendre compte que les performances attendues ne sont pas au rendez-vous. »

En clair, si on ne fait rien, on va dans le mur. J’emploie volontairement la troisième personne du singulier. « On », c’est l’État, la SNCF bien sûr, ses instances dirigeantes comme ses agents et ses utilisateurs. En réalité, la SNCF manque assurément de fonds, avec une dette qui va crescendo, mais également d’agilité. Pour Jean-Cyril Spinetta, une partie de la réponse à la crise du ferroviaire français réside dans l’ouverture à la concurrence…

Le ferroviaire revêt un rôle clé dans notre mobilité. Néanmoins, il serait illusoire de ne pas se rendre compte que les performances attendues ne sont pas au rendez-vous. Le vieillissement du réseau, souvent mis en cause, n’est peut-être pas l’unique problématique. Certes, sa rénovation a longtemps été reléguée sur le bord de la route, ce qui induit, conséquemment, un surcoût en termes de maintenance. Quant au traitement de la dette de la SNCF, il apparaît inévitable : celle-ci a d’ores et déjà atteint les 46 milliards et pourrait frôler les 62 milliards d’euros en 2026… Le rapport préconise moins d’endettement, moins d’investissements à perte et une « responsabilisation des acteurs ».

Mais le Gouvernement saura-t-il aller au bout de la démarche ou au contraire, va-t-il reculer face à d’inévitables mouvements sociaux ? Car bien évidemment, une réforme de la SNCF ne pourra être effective sans une refonte du statut de cheminot, via un nouveau contrat social pour les hommes et les femmes qui font vivre cette entreprise pas tout à fait comme les autres. C’est pourquoi M. Spinetta indique que « la transformation à mener n’est pas seulement industrielle et économique, elle doit être aussi culturelle et politique ».

Alors oui, la réussite de cette réforme passera vraisemblablement par une réforme du statut inaliénable et sacré des cheminots (au moins) nouvellement embauchés. Ce à quoi les syndicats ont déjà répondu par un appel à la grève. On veut toujours défendre son pré carré. Sauf qu’à ce rythme, il n’est pas sûr que notre système ferroviaire ne finisse pas par dérailler, purement et simplement.

Myriam Denis

Rédactrice en chef adjointe
m.denis@eco-ain.fr

 La réforme ferroviaire vue par Faro

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux-sociaux-ECOMEDIA

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24 Attestation parution par mail Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

MAG ECO SAVOIE MONT BLANC


MAG ECO DE L'AIN


PUBLICITÉ

MAG L'EXTENSION


MAG ECO NORD ISÈRE



ARTICLES RÉCENTS

PSB Industries annonce l’entrée en bourse de sa filiale Baikowski

PSB Industries annonce l’entrée en bourse de sa filiale Baikowski

Baikowski, leader européen de la chimie de spécialités basé à Annecy et filiale à 100% du groupe PSB Industries, devrait faire son entrée sur le marché Euronext Growth d'ici fin 2018. Le groupe industriel PSB Industries, propriétaire de Baikowski, annonce ce lundi 24...

Dossier / Santé : assurer une médecine de qualité tout en réduisant les coûts

Dossier / Santé : assurer une médecine de qualité tout en réduisant les coûts

Assurer une médecine de qualité tout en réduisant les coûts, le défi est le même en France et en Suisse, tandis que dans les deux pays, la population augmente et vieillit. Mais si le problème est similaire, les solutions sont loin de traverser la frontière. Enquête. Les responsables suisses et français de la santé ont […]

Contenu reservé aux abonnés premium

Je me connecte → log in

Je m’abonne → Premium Digital un an, Premium Digital 1 jour, Premium Digital 1 semaine, Premium Digital 1 mois or Premium Digital 6 mois

Besoin d’aide ? → digital@groupe-ecomedia.com

Numérique :  un centre de données de proximité à Annecy-le-vieux

Numérique : un centre de données de proximité à Annecy-le-vieux

En cours de création, la Société Coopérative d’Intérêt Collectif DRP 74 s’engage dans l’aménagement numérique des territoires avec des data centers reliés à de la fibre optique. Sa première opération est conduite sur le parc d’activité des Glaisins. Inauguré le 20...

Énérgie : Cap Sud se fait une place au soleil

Énérgie : Cap Sud se fait une place au soleil

L'entreprise photovoltaïque de Vaulx-milieu poursuit son développement et possède un siège social 100 % autonome en énergie. Une spécificité unique en france. «Nous avons un compteur EDF mais il n’est même pas branché ! » Sourire au coin des lèvres, Stéphane Gilli...

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 21 septembre 2018

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 21 septembre 2018

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°38 du 21 septembre 2018 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés Premium. Consultez votre magazine ECO Savoie Mont Blanc édition 73 : Consultez votre magazine ECO Savoie...

Tourisme : Chamonix joue la carte du bien-être

Tourisme : Chamonix joue la carte du bien-être

Érigé et exploité par le groupe italien QC Terme, le nouveau centre éponyme offre 3000 mètres carrés dédiés aux bains, pour enrichir l’offre touristique. Après deux ans de retard, le centre de bien-être de Chamonix a ouvert ses portes fin août. Situé à proximité du...

Votre magazine L’EXTENSION Automne 2018

Votre magazine L’EXTENSION Automne 2018

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine L'EXTENSION Automne 2018 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés Premium. Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf (nécessite un compte...

Votre magazine ECO Nord Isère du 21 septembre 2018

Votre magazine ECO Nord Isère du 21 septembre 2018

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Nord Isère n°38 du 21 septembre 2018 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés Premium. Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf (nécessite un compte Calaméo gratuit), l’imprimer, mais aussi rechercher dans la publication ! Pratique, non […]

Contenu reservé aux abonnés premium

Je me connecte → log in

Je m’abonne → Premium Digital un an, Premium Digital 1 jour, Premium Digital 1 semaine, Premium Digital 1 mois or Premium Digital 6 mois

Besoin d’aide ? → digital@groupe-ecomedia.com

Quand l’archéologie s’enterre dans la précarité

Quand l’archéologie s’enterre dans la précarité

Qui sont les archéologues ? Quelle formation ont-ils suivi ? Qui les emploie et pour quelles missions ? Combien sont-ils payés ? Creusement du sujet à l'occasion d'un chantier d'intérêt régional à Metz-Tessy (Haute-Savoie). Ce ne sont ni des stagiaires, ni des...

Immobilier : le manque de logements fait fuir les Genevois

Immobilier : le manque de logements fait fuir les Genevois

La pénurie de logements à Genève provoque un exode de la population vers la France voisine et le canton de Vaud, selon une nouvelle étude du Crédit Suisse. Cette situation engendre des problèmes croissants en termes de trafic automobile. La vitalité de l’économie...

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Articles Premium

ARTICLES PREMIUM


ARTICLES PREMIUM

L'édito de Myriam Denis : "Réforme TGV ?"Notez cet article ! Le rapport de la mission Spinetta sur « L’avenir du transport ferroviaire » propose différentes solutions pour le rail français. L’État ira-t-il au bout de la démarche ? « Depuis l’avènement de l’automobile et de l’avion, le problème le plus important et le plus pressant […]
This category can only be viewed by members.