Enseignement : l’enseignement agricole ou « l’aventure du vivant »

Enseignement : l’enseignement agricole ou « l’aventure du vivant »

Le nouveau slogan de l’enseignement agricole voulu par le ministère se décline naturellement au lycée de la Côte-Saint André.

L’aventure du vivant », c’est le nouveau slogan de l’enseignement agricole qui a été lancé au Salon international de l’agriculture en présence de Didier Guillaume, de Muriel Pénicaud et de Jean-Michel Blanquer. L’objectif est ambitieux : « Pouvoir bientôt accueillir 200 000 élèves et étudiants ». Depuis, la campagne de communication se déroule sur le site et les réseaux sociaux du ministère, notamment Snapchat, très prisé par les jeunes, avec de nombreux clips que l’on découvre ce printemps sur le site « laventureduvivant. fr ».

“L’ENSEIGNEMENT AGRICOLE OUVRE À TOUS LES MÉTIERS DU VIVANT.”

Olivier Blachère

A l’occasion de la dernière journée portes-ouvertes du lycée agricole de La Côte-Saint-André, Olivier Blachère, nouveau directeur, a expliqué que « l’enseignement agricole est un parcours, une aventure qui ouvre un accès à tous les métiers du vivant : métiers de la terre, du végétal, de la nature, du bois, des animaux ». Soit, ajoute-t-il, « l’accès à plus de 200 métiers grâce à des formations qui ont un excellent taux d’insertion professionnelle : 82 % pour les bacs pro, 90 % pour les BTSA et 91 % pour l’enseignement supérieur long ».

Par ailleurs, et pour appuyer son propos, le directeur de La Côte-Saint-André a repris ceux du Ministre : « C’est un environnement d’apprentissage de qualité, un bon choix pour un jeune à la recherche d’une formation épanouissante et d’un métier qui a du sens ».

La journée portes ouvertes a permis aux élèves de montrer et vendre la production locale de miel émanant des lycées de La Côte-Saint-André et de La Tour-du-Pin.

Une solution pour les classes surchargées

À titre d’illustration, à la Côte-Saint- André, le lycée propose comme dans tous les établissements dits classiques, un bac général. Mais le lycée agricole peut être aussi une solution pour des jeunes qui ne se destinent pas à l’agriculture, et qui désirent suivre leur bac général dans des conditions idéales, avec des classes non surchargées.

Par ailleurs des options facultatives atypiques peuvent être proposées aux élèves : option équitation, activité multi-sports RAID (VTT, tir à l’arc, courses d’orientation, slackline). Plus traditionnellement, des formations agricoles sont proposées tant en scolaire qu’en apprentissage pour des niveaux bac pro, bac techno STAV, BTS, voire licence professionnelle.

Mais « L’aventure du vivant » que La Côte- Saint-André illustre bien, ce sont aussi des formations telles que le BTS gestion et protection de la nature, un titre d’apiculteur, ou des formations d’insertion proposées aux demandeurs d’emploi. A cela s’ajoute enfin les formations aux métiers de l’horticulture, de la vente en produits de jardin, et de la vente en animalerie qui sont proposées sur son site de La Tour-du-Pin.


Par Éliséo Mucciante

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ