Les experts-comptables se veulent toujours plus innovants

Les experts-comptables se veulent toujours plus innovants

Le Conseil régional de l’Ordre des experts-comptables de Rhône-Alpes était réuni en congrès les 10 et 11 juillet à Lyon, sur le thème de l’innovation. En cette rentrée, retour sur les débats avec son président, Damien Dreux.

Le choix du thème du congrès du Conseil régional de l’ordre des experts-comptables de Rhône-Alpes, les 10 et 11 juillet à Lyon, « une profession innovante », ne doit rien au hasard. « Nous avons déjà connu des gains de productivité sur notre mission traditionnelle comptable. Et nous espérons continuer à en avoir. Nous connaissons une réduction des activités purement comptables grâce à l’automatisation, justifie Damien Dreux, président de l’Ordre des experts-comptables Rhône-Alpes. Nous sommes d’autant plus demandeurs qu’il ne s’agit pas des tâches les plus valorisantes, mais des tâches de saisie, de tenue des comptes et de déclaration. »

Conseil renforcé

Ce congrès a donc été l’occasion de présenter des start-up qui proposent des solutions en comptabilité, gestion, social et juridique (Agrume, BCome, Finkey, Just A Pulse et Lab’N’Biz). « Ces outils vont nous permettre de nous consacrer aux missions de conseil à plus forte valeur ajoutée et même d’en développer de nouvelles : coaching, conseil stratégique, conseil en gestion, accompagnement en RH sur les TPE-PME, juridique, etc., énumère le président. La difficulté, à ce jour, c’est que l’activité est forte dans notre métier, que les obligations déclaratives se renforcent et que nous peinons à recruter. Aussi, nous profitons assez peu des gains de productivité. De plus, les outils actuellement disponibles sont perfectibles. Par exemple, l’intégration des factures d’achat nous demande aujourd’hui de scanner manuellement les documents et les logiciels de reconnaissance ne permettent qu’une automatisation partielle de la saisie. » Non seulement les experts-comptables sont demandeurs de solutions, mais leur président régional considère même que la profession devrait investir dans ses propres outils. Et celui-ci de citer jedeclare.com, une plateforme interne au métier, dédiée aux déclarations fiscales des entreprises.

Une académie de la profession

Mais, l’innovation chez les experts-comptables ne se limite pas aux nouvelles technologies. « Il nous faut en permanence nous adapter aux nouvelles réglementations. Ce congrès proposait ainsi des ateliers autour du prélèvement à la source, de la flat tax, ou encore de l’actualité sociale et notamment, des dernières ordonnances sur la loi Travail », rappelle Damien Dreux. Aussi — c’est l’annonce forte de ce congrès régional — l’Ordre des experts-comptables de Rhône-Alpes lance son Académie de la Profession. « Nous avons des problèmes de recrutement. Or, il existe un écart entre la formation des jeunes comptables et les attendus des cabinets. Un écart naturel entre théorie et pratique qui se trouve renforcé par les évolutions que le métier connaît actuellement, explique Damien Dreux. Cette académie a donc pour objectif de mieux intégrer les jeunes diplômés, mais aussi de faire évoluer nos collaborateurs de la comptabilité pure vers le conseil en gestion. » Pour ces collaborateurs, un Pass Conseils va être mis en place.

Quelque 800 participants ont assisté aux conférences et ateliers de ce congrès, avec une bonne représentation des jeunes et des différents territoires, particulièrement de l’Ain et de l’Isère. Paradoxalement, on comptait proportionnellement peu de Lyonnais parmi les présents. Rhône-Alpes compte 2 151 experts-comptables et 11 476 collaborateurs répartis en 2 394 sociétés d’expertise comptable et bureaux secondaires, pour un chiffre d’affaires de l’ordre du milliard d’euros. Près de 1 000 postes sont à pourvoir sur la région.


Au service de la croissance

À l’occasion de l’assemblée générale de l’Ordre des Experts-Comptables Rhône-Alpes, qui a eu lieu lors de ce congrès, Charles-René Tandé, président du Conseil supérieur de l’Ordre, a rappelé l’engagement et les nouveaux défis de la profession auprès des chefs d’entreprise au profit de la croissance économique. « Nous portons la vision d’une profession au service de la confiance et de la performance, a-t-il déclaré. Il est plus que jamais indispensable d’être proactif, en partageant nos nombreuses initiatives au service de nos clients et donc de l’économie. »


Par Sébastien Jacquart

Une Eco de l'AinCet article est paru dans ECO de l’Ain du 13 septembre 2018. Il vous est exceptionnellement proposé à titre GRATUIT. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire mais aussi de nos suppléments et hors-séries, c’est ICI

Sur le même sujet :

Les experts-comptables veulent changer d'image

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ