La BEI fait confiance à Nexans

par | 1 Déc 2021

Le fabricant de câbles électriques haute et moyenne tension vient d’obtenir un prêt de 200 M€ pour accompagner la transition énergétique.

« C’est un jour important. La BEI (Banque européenne d’investissement) a décidé d’octroyer des prêts à un certain nombre d’entreprises européennes engagées dans la transition énergétique », a commenté Jean Mouton, président du conseil d’administration de Nexans, à l’heure de signer, jeudi 25 novembre à Bourg-en-Bresse, un prêt de 200 M€. « Un budget dans lequel nous puiserons en fonction de nos besoins d’investissement. » Et le vice-président, Nino Cusimano, d’ajouter : « Dans ses 120 ans d’histoire, Nexans a toujours joué un rôle majeur dans l’électrification de la planète. Ce sujet reste capital aujourd’hui, pour un développement équilibré et équitable. Nous expérimentons un changement important en Europe, aux États-Unis et en Chine, avec des investissements conséquents dans les énergies renouvelables. Un domaine dans lequel Nexans est très bien placé. Nous venons d’inaugurer une usine pilier pour nous, aux États-Unis. Elle produira des câbles marins destinés notamment aux fermes éoliennes. Nous nous sommes engagés à contribuer à la neutralité carbone 2030. »

Mais, Nexans ne se contente pas de produire des éléments répondant aux enjeux énergétiques et climatiques de demain. « L’entreprise doit elle-même en faire partie, mieux gérer ses dépenses énergétiques, mieux maîtriser son empreinte carbone, considère Benoit Cuignet, son responsable financier. Les investissements présentés à la BEI représentent une dépense de plus de 450 M€. Nous avons demandé un appui à hauteur de 50 %. Nous investissons en R & D pour produire des câbles qui ne brûlent pas. Nous travaillons avec Schneider Electric pour mieux digitaliser notre process de fabrication, notamment pour un meilleur suivi de nos déchets. À Bourg, plus de 2 millions d’euros sont budgétés sur les prochaines années, en particulier pour diminuer nos consommations d’énergie. »

Nexans
Un savoir-faire associant tréfilage et extrusion plastique, pour la production de câbles électriques.

2 M€ d’investissements à Bourg

Ce n’est pas un hasard, si la signature a pris pour cadre le site burgien. Nino Cusimano le décrit comme majeur. Il emploie 220 personnes auxquelles s’ajoutent 15 à 30 intérimaires, pour un chiffre d’affaires de 80 M€. Quelque 21 000 km de câbles moyenne tension peuvent y être fabriqués chaque année (16 000, l’an dernier). Le process associe tréfilage et plasturgie, pour la production des câbles puis leur gainage. Un système d’extrusion en continu qui impose un fonctionnement 24 heures sur 24, en trois huit la semaine, deux douze les week-ends. Le site est certifié ISO 9001 et ISO 14001, son laboratoire ISO 17025, ce qui l’autorise à faire des tests pour l’extérieur. Ici, sont produites également des lignes aériennes, répondant à de multiples normes internationales. L’entreprise travaille à la réalisation de câbles écodesigns, par l’utilisation d’aluminium bas carbone en provenance de chez Trimet, à Saint-Jean-de-Maurienne, ou de polyéthylène recyclé. Elle recourt de surcroît à des transporteurs labellisés Objectif CO2. Le parc à tourets fait d’ailleurs l’objet d’une extension de 10 000 m2, opérationnelle en mars 2022 normalement, afin de réduire les délais logistiques et de fiabiliser les transports, en permettant à la Flèche Bressane, son partenaire, de s’extraire du centre-ville de Bourg.

Nexans extension parc à tourets
Le parc à tourets de Nexans Bourg est en cours d’extension.

Pour Heinz Olbers, responsable des opérations pour l’Europe de l’Ouest de la BEI, « appuyer les efforts de Nexans vers la neutralité carbone 2030 et sa stratégie d’accompagnement du développement des énergies renouvelables entre en adéquation idéale avec nos propres ambitions pour l’innovation et le climat ». Et celui-ci de décrire, un projet à impact social élevé, à travers la préservation de l’emploi et du savoir-faire technique chez un acteur européen clé, dans le secteur du câble.

Nexans
La direction de Nexans et les représentants de la BEI visitent le site burgien, après la signature. Derrière eux, des tourets connectés dont le positionnement est géolocalisé.

Sébastien Jacquart

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Démographie en région AURA : la Haute-Savoie en tête

Les dernières publications de l’Insee confirment le dynamisme du département, au sein d’une région disparate. Au 1er janvier 2019, la région Auvergne-Rhône-Alpes dépasse le seuil des 8 millions d’habitants (8 043 000). Elle reste la deuxième région la plus peuplée...

LIRE LA SUITE

Panne de carburation pour la filière automobile

Président régional des professionnels de l'automobile, Jean-Michel Perissoud résume d’une phrase la mauvaise passe que traverse la filière : « En 2020, nous avions les voitures mais pas les clients ; en 2021, nous avions les clients mais pas les voitures. Tout cela...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 28 janvier 2022

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°4 du 28 janvier 2022 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf,...

LIRE LA SUITE

Publicité

Pin It on Pinterest