Mobilité : les Savoie relèvent le challenge

par | 30 Oct 2020

Le classement de la dixième édition du challenge Mobilité d’Auvergne-Rhône-Alpes a montré que des établissements des deux départements étaient sensibles aux modes de déplacements alternatifs.

Les chiffres sont là ! Chaque jour, en Auvergne- Rhône-Alpes, 2,3 millions d’actifs parcourent 50 millions de kilomètres pour aller travailler, et 75 % de ces parcours sont effectués en voiture individuelle. Les 25 % restants sont réalisés en covoiturage, bus, train, vélo, marche, ou à l’aide de modes combinés. Le Challenge Mobilité qui s’est déroulé le 22 septembre a poussé de nouveau chacun à des alternatives à l’usage individuel de la voiture, dans le but d’ « initier des comportements vertueux en matière d’environnement, de mobilité et de sécurité routière ».

Tous les établissements publics, privés ou associatifs de la région, quelle que soit leur taille, étaient invités à relever le défi. Il y a ceux que l’initiative effleure à peine et ceux qui mettent un point d’honneur à participer, comme cette employée de SOITEC (Bernin, 38) qui s’est rendue au bureau en… deltaplane.

En dépit de la crise sanitaire, près de 2 000 entreprises et établissements ont joué le jeu de l’édition 2020. Pas loin de 60 000 salariés ont laissé leur voiture au garage. « L’impact est concret puisque 7 729 heures de bouchons ont été évitées et que 876 066 km ont été parcourus en mode alternatif, soit, 22 fois le tour de la terre », se félicite Martine Guibert, vice-présidente du conseil régional, déléguée aux transports.

Parmi les bons élèves, au palmarès des villes moyennes, Profils Études (Annecy, 74) se classe à la première place des entreprises de 20 à 99 salariés, avec un taux de participation de 100 % et 436 km alternatifs parcourus. Le Pôle Emploi-DTD Savoie (Le Bourget-du-Lac, 73), avec 100 % de participants et 515 km, monte sur la première marche du podium des moins de 20 salariés.

Les as des as

Depuis dix ans, des établissements ont prouvé leur exemplarité en affichant des taux de participation impressionnants, tutoyant ou atteignant les 100 %. Ce sont, en quelque sorte, les as du Challenge. Dans les établissements de taille moyenne (101 à 500 salariés), la société Patriarche (Le Bourget-du-Lac, 73), se classe première avec un taux moyen de 88 % pour 3 128 km parcourus. Également à la première place, pour les 1 à 100 salariés, Innovales (Saint-Pierre-en-Faucigny, 74), affiche un taux de 100 % pour 541 km parcourus.

Le département voisin de l’Ain, avec 41 établissements participants, mobilisait quant à lui 6 250 employés pour 101 255 km parcourus. Ce territoire rurbain a joué à fond la carte des transports en commun en rendant gratuits son réseau de cars interurbains Auvergne-Rhône-Alpes et Saônibus, de même que les locations de vélos Saônibike, le transport à la demande 3CM, sans oublier son ticket Coup de coeur (2 €) pour toute la journée sur le réseau Rubis, qui sillonne le bassin de Bourg-en-Bresse. Il va de soi que ceux qui ont opté pour le télétravail étaient hors-concours…


Par Éliséo Mucciante

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Ouverture des stations : les clés du débat

« Il me semble impossible d’envisager une ouverture des stations pour les fêtes de fin d’année ». la phrase d’Emmanuel Macron n’en finit pas de faire couler de l’encre et d’agiter les réseaux. C’est dans ce contexte...

Lire la suite

Au Pipa, Patagonia et Pampa se côtoient

En attendant un tassement de la crise sanitaire, le Parc Industriel de la Plaine de l’Ain (Pipa) poursuit sa mission. Véritable poumon économique, il a inauguré “Patagonia”, un bâtiment locatif d’environ 1000 m2 de...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest