Dans les stations de sport d’hiver, les prix de l’immobilier, bien qu’en léger retrait, demeurent globalement élevés. Le marché reprend des couleurs avec un volume des ventes en progression de plus de 8 % en 2015.

 

Par Patricia Rey


La montagne a toujours la cote, et en particulier les stations de ski de renommée internationale et celles situées au cœur des grands domaines skiables, où les biens de qualité sont très demandés, à des niveaux de prix élevés. Même si, sur deux ans, les prix affichent une légère baisse de 5 %, sur fond de hausse des transactions : + 8 % en 2015, selon la Fnaim des Savoie. Une aubaine après trois années de stagnation.


Des appartements plus grands


«Les tendances, les comportements évoluent, et les préférences des acquéreurs vont à des surfaces plus grandes pour gagner en confort», observe néanmoins son président Jean-Jacques Botta. Et le spécialiste, également président-fondateur de GSI Immobilier (huit agences) en Tarentaise, d’évoquer «un ski différent… La neige n’est plus le seul critère de choix pour un séjour à la montagne. Les vacanciers aiment aussi s’y ressourcer en famille. Ce qui a immanquablement une incidence sur la demande.»


Dans les stations prestigieuses comme Courchevel, Megève, Chamonix, Méribel ou encore Val d’Isère, les prix élevés restent quasi stables pour les produits les plus courus. S’offrir un  trois-pièces, de préférence au pied des pistes ou en centre de stations, a un coût : 8 000 euros le mètre carré médian. Les petits chalets sont aussi très recherchés mais les opportunités sont rares. Ce que confirme Jean-Jacques Botta. «Mais on peut encore trouver des chalets à rénover à Megève à partir de 9 000 €/m2». Sinon pour les autres, compter plutôt 12 000 à 20 000 euros le mètre carré.


Les stations grands domaines, à l’instar d’Avoriaz, La Plagne, Tignes ont aussi le vent en poupe. Le prix médian du mètre carré atteint 4 900 € pour un deux ou trois-pièces, mais peut monter jusqu’à 6 100 € pour un appartement de trois pièces et plus.


Des prix plus abordables dans les stations villages


blank

La petite station de Manigod dans les Aravis.

Dans les stations-villages de moyenne montagne au charme incontestable, les biens sont plus accessibles. À La Clusaz, Samoëns, Les Carroz et aux Saisies, le prix médian se situe à 3 816 euros le mètre carré. Comme traditionnellement sur ce marché, plus la superficie augmente, plus les prix grimpent : un studio se vend 3 530 €/m2 mais un trois ou quatre-pièces vous en coûtera 3 930 €/m2.