Montagne : un nouveau Club Med à La Rosière

Montagne : un nouveau Club Med à La Rosière

En Savoie, Club Med La Rosière ouvrira ses portes en décembre 2020. Ce resort 4 tridents abritera 440 chambres et permettra la création de 400 emplois directs.

La pose de la première pierre du Club Med La Rosière a eu lieu en grande pompe le 27 septembre… Un acte symbolique puisque les travaux ont débuté en avril et que le chantier est déjà bien avancé.

“Pose symbolique de la première pierre” en présence du pdg du Club Med, Henri Giscard d’Estaing (à droite) et du maire de Montvalezan Jean-Claude Fraissard (à gauche). Crédit photo : La Rosière

440 chambres et 400 emplois directs créés

Campé à 1850 m au coeur de l’espace franco-italien San Bernardo, le futur complexe en travaux en impose. Ce village 4 tridents, qui s’étend sur quelque 50 000 m2, comptera un espace Exclusive collection (5 tridents) et 440 chambres dont 40 suites. Ce seront donc 1 000 lits supplémentaires qui viendront s’ajouter aux 14 000 de la station savoyarde.

Comme il est situé sur l’ancien aérodrome, fermé depuis de nombreuses années, Club Med s’est engagé auprès de la commune de Montvalezan à dépolluer et revégétaliser 4 000 m2 en aval de l’altiport.

“Le Club Med de la Rosière représente un projet de développement raisonné de la Savoie et des Alpes. Et il se veut particulièrement attentif à l’environnement”, a tenu à préciser son Pdg Henri Giscard d’Estaing, qui vise également la certification BREEAM New Resort comptant parmi les plus exigeantes en matière d’écoconstruction.

Et à l’instar des derniers resorts du Club Med à la montagne, celui de La Rosière sera exploité hiver et été et proposera une vaste palette d’activités sportives, bien-être, culturelles et culinaires.

L’architecture est signée du savoyard Jean-Michel Villot (JMV Resort) et de l’isérois Alain Palma, de l’agence Plexus Architectes à Grenoble. L’ensemble sera paré de pierre, de bois et de verre pour s’intégrer dans l’environnement. Crédit photo : Club Med

Ce resort, composé de plusieurs bâtiments, représente un investissement de près de 130 millions d’euros, porté par la SAS Murs La Rosière et son actionnaire la Caisse des Dépôts et Consignations ainsi que par la Foncière des Alpes et un pool bancaire.

Il s’inscrit dans la lignée des complexes créés à Samoëns Morillon Grand Massif (Haute-Savoie) où des chalets haut de gamme verront le jour cet hiver, dès le mois de décembre. Ailleurs, à l’Alpe d’Huez (Isère), le village existant rouvrira agrandi et aux standards du jour, après plusieurs millions de rénovation. Club Med annonce aussi l’ouverture d’autres villages en Savoie Mont Blanc, à Tignes, Avoriaz, La Clusaz ou le Grand-Bornand… Au rythme d’un resort par an dans les Alpes, comme l’avait promis Henri Giscard d’Estaing.

Par Patricia Rey

À lire aussi :

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ