Origin’Ain de marque de territoire à marque employeur

par | 6 Juil 2022

Des réussites économiques nombreuses mais parfois méconnues, c’est de ce constat qu’est né le label Origin’Ain, aujourd’hui outil de réseautage voire de recrutement.

Une nouvelle fois, le Département se retrouvait sur le site du centre nucléaire de production d’électricité du Bugey (CNPE) à l’occasion d’une conférence organisée à destination des adhérents du label Origin’Ain. Mercredi 29 juin, ils étaient un peu plus de 60 à s’être déplacés pour échanger sur la problématique du recrutement. Lors de cette matinée, les intervenants du jour, dont Mariette Favier (dirigeante de la Verrerie Raymond Favier à Marboz) et Daniel Viel (PDG de Viel Plastiques international à Oyonnax), apportaient leurs témoignages sur le développement de la marque employeur et l’importance de communiquer sur les réseaux sociaux dédiés. « La marque employeur est un élément important et elle ne peut se construire sans référence aux atouts du territoire. C’est pour cela qu’il faut valoriser ses métiers, son entreprise et montrer l’envers du décor », expliquait Jean-Marc Ménigoz, consultant relations entreprises Rhône-Alpes à l’Apec (Association pour l’emploi des cadres) dont le site propose actuellement une volumétrie de 832 offres.

Du mal à recruter

« Origin’Ain est une action qui s’est révélée très porteuse pour l’économie de notre Département ; le 2e plus industrialisé de France. Origin’Ain, ce n’est pas seulement un outil de promotion. C’est aussi un lieu de réflexion dans le cadre de l’organisation de conférences consacrées aux difficultés de recrutement que rencontrent nos entreprises », précisait Charles de la Verpillière, conseiller départemental, au côté de François Genest, directeur général des services du Département. Et d’ajouter : « En ma qualité de conseiller départemental du canton de Lagnieu, je peux vous dire que le manque de main-d’œuvre est particulièrement ressenti dans la Plaine de l’Ain. » Pour Pierre Boyer, directeur de la centrale nucléaire du Bugey, c’était l’occasion de faire un point sur la filière de l’atome : « On sait qu’à l’horizon 2032, 50 % des personnes qui travailleront dans le nucléaire n’exercent pas encore aujourd’hui. On peut même dire qu’actuellement ils sont au collège et cela montre une piste intéressante pour aller chercher les ressources de demain. » Avec la crise sanitaire, des métiers se trouvent en tension et l’on observe, en particulier, une pénurie dans les emplois qualifiés sur le Parc industriel de la plaine l’Ain (Pipa), notamment à cause de problèmes de liaison avec les villes plus importantes de l’Ain et même de l’Isère. Chacun s’entendait à dire qu’il faut travailler sur tous les leviers pour faire en sorte que le Département soit vu comme une destination et non comme une terre de passage. Grâce aux actions de promotion du label, les entreprises peuvent développer leur réseau et leur notoriété.


Origin’Ain, terreau de l’excellence

Pour les entreprises, adhérer au label Origin’Ain permet de valoriser leur savoir-faire, produits, services et salariés. Cette démarche a pour objectif d’affirmer l’attractivité du territoire et la culture entrepreneuriale de l’Ain en les portant bien au-delà de ses frontières géographiques. Les entreprises éligibles s’engagent à porter le label en le reproduisant sur au moins un support : sur le produit, lorsque cela est possible, sur le packaging ou le conditionnement, sur la papeterie ou les outils de communication de l’entreprise. À l’heure de la mondialisation du commerce, l’affirmation de l’identité du produit répond à une attente forte des consommateurs en quête d’authenticité et de traçabilité. À la date du 29 juin, ce sont 314 entreprises aindinoises qui sont labellisées Origin’Ain.


Carole Muet

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Toploc privilégie l’humain et les vacances nature

À Annecy, la plateforme en ligne de petites annonces de locations de vacances vise les séjours loin des villes et sélectionne des hôtes valorisant leur territoire. Expériences à la clé. « Où vais-je dormir et comment je m’occupe ? », sont les deux...

LIRE LA SUITE

Loop Sports reconditionne votre matériel de sport

La plateforme de seconde main, hébergée à l'Annecy Base camp d'OSV, rachète vélos, skis, snowboards... et parapentes aux particuliers et professionnels qu'elle répare pour les revendre "comme neuf" au prix d'occasion. Plus qu’une plateforme web de seconde main,...

LIRE LA SUITE

Ça gaze pour la cidrerie Les Pentes !

Atelier collage d’étiquettes dans le hangar de la Cidrerie Les Pentes, à Arith. Julien Savaux, 36 ans et Aurélien Bouzac, 40 ans, armés de leur seau de colle et d’une pile de très jolies étiquettes, s’attaquent à une armée de bouteilles de 75 et 33 centilitres....

LIRE LA SUITE

Publicité