À Oyonnax, le quartier de la Forge vit une profonde mutation

À Oyonnax, le quartier de la Forge vit une profonde mutation
À Oyonnax, le quartier de la Forge vit une profonde mutation
Notez cet article !

Le programme de rénovation urbaine prend tout son sens dans la ville du Haut-Bugey. Les habitants voient leur lieu de vie se transformer sous l’impulsion des acteurs locaux, mobilisés depuis une décennie.

« Préparer l’avenir, ce n’est que fonder le présent », a cité Michel Perraud, le maire d’Oyonnax, reprenant les mots de l’écrivain Antoine de Saint-Exupéry. La référence était de mise, pour marquer la phase finale du programme de rénovation urbaine du quartier de la Forge, située rue Saint-Exupéry. Mercredi 4 avril, l’entreprise Cardem (filiale d’Eurovia) sollicitée pour les travaux de démolition, a entamé le chantier des bâtiments n°36, 38 et 40, prévus jusqu’au mois de juillet. Devant l’amoncellement des premières pierres, un résidant du quartier a confié : « Je vis ici depuis 1980. On attend de voir ce que va donner le projet. Je me suis inscrit pour y habiter de nouveau, une fois les travaux finis. » À Oyonnax, le projet de réhabilitation s’inscrit dans le cadre d’un protocole d’accord avec l’Agence nationale de la rénovation urbaine, signé en novembre 2009. Depuis, les différents signataires, la Ville, le Département, la Région et Dynacité, n’ont cessé de tenir le même discours, autour d’une dynamique de vie de quartier. Un enjeu de taille déjà concrétisé par la mise en place d’une maison de projet dans le secteur de la Plaine, inaugurée le 29 mars. « La maison de projet vient redéfinir l’urbanisme d’une partie de la ville d’Oyonnax », s’est réjoui Michel Perraud, par ailleurs président de Dynacité. Si certaines zones de la ville jouissaient jadis d’une image négative, le maire entend bien inverser la tendance. « La disparition de l’ensemble immobilier à la Forge participera pleinement à l’introduction d’un équilibre démographique et urbain », a-t-il ajouté face à une salle comble, les habitants ayant été conviés pour l’occasion. Et Gérard Perrin, directeur départemental des territoires d’appuyer : « Ces tours contrastaient avec l’environnement rénové. Ce projet était compliqué, car il fallait faire le bon choix pour que la déconstruction ne fasse courir aucun risque aux salariés et aux habitants. La question de l’amiante étant un sujet de santé publique. » Le désamiantage des tours avant démolition s’était en effet révélé être un véritable casse-tête.

Démolition des tours de la Forge

La rue Saint-Exupéry en plein chantier. Par la suite, le quartier verra poindre un ensemble de six pavillons individuels.

Projet social

Sorti de terre entre 1961 et 1995, les quartiers la Plaine-la Forge comptent aujourd’hui plus de 5 000 habitants, selon les derniers chiffres Insee (2011). « C’est une tranche de vie qui s’arrête, mais la Forge est l’un des plus beaux quartiers de la région en termes de rénovation », a réagi Marc Gomez, directeur général de Dynacité, précisant que le coût de la modernisation s’élève à 26 millions d’euros, dont 4 millions d’euros investis pour la déconstruction des trois immeubles. Le bailleur social, propriétaire des logements de la rue Saint-Exupéry, a d’ores et déjà relogé 109 familles. Dans le cadre des travaux, les maîtres d’ouvrage, Dynacité et la ville d’Oyonnax, ont prévu une clause d’insertion sociale : une part des heures nécessaires à la démolition a été réservée à des demandeurs d’emploi du quartier. Une initiative en écho à la phrase de Maryse Hugon, ancienne maire adjointe en charge de la politique de la ville : « Les habitants sont les experts du quartier ».


Par Sarah N’tsia

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24 Attestation parution par mail Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS


MAG ECO SAVOIE MONT BLANC


MAG ECO DE L'AIN


PUBLICITÉ

MAG L'EXTENSION


MAG ECO NORD ISÈRE



ARTICLES RÉCENTS

Restaurer des voitures, un métier d’avenir

Restaurer des voitures, un métier d’avenir

Sitôt la porte du garage Massot franchie, tout est figé, hors du temps : un parfum de vieux cuir, des carrosseries galbées, le martèlement d’une main d’apprenti pour démonter un moyeu. Le secret d’une réussite ? Cette ambiance de vieil atelier de nos souvenirs...

Événementiel : Like That fusionne avec Sportair

Événementiel : Like That fusionne avec Sportair

Like That, l’agence annécienne créatrice du High Five Festival, vient d’être rachetée par Eurovet, organisateur de salons professionnels et propriétaire de Sportair. Pour Gaylord Pedretti, « il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas ». Le...

Autoroute : vers une transformation du noeud de Chambéry

Autoroute : vers une transformation du noeud de Chambéry

Ouverte le 27 juin, l’enquête publique pour la reconfiguration de la gare de péage de Chambéry, sera close le 10 août. Un chantier de 68 millions d’euros. Le noeud autoroutier de Chambéry assure la connexion entre trois axes structurants : l’A41 qui dessert le sillon...

Cern : cinq ans de travaux pour améliorer le LHC

Cern : cinq ans de travaux pour améliorer le LHC

Un vaste chantier vient de commencer pour augmenter les capacités du grand collisionneur de hadrons. Le grand collisionneur de hadrons (LHC) de l'organisation européenne pour la recherche nucléaire (Cern) fait l'objet, depuis le mois d'avril, de travaux visant à...

La Banque de France se prend au jeu

La Banque de France se prend au jeu

Pour sensibiliser les dirigeants à la gestion financière, l’établissement a imaginé un jeu. Expérimenté en Haute-Savoie, il a fait l’unanimité. « C’est super ce jeu ! Ca ressemble vraiment à la vie de l’entreprise. A un détail près, quand même : là, le banquier dit...

Singer Park : un centre d’affaires haut de gamme

Singer Park : un centre d’affaires haut de gamme

Le groupe Singer propose un concept hors du commun avec un centre d’affaires rassemblant différents acteurs du Nord-Isère. Le site installé sur la zone de la Maladière est aux portes d’un fort potentiel économique. Le cadre est élégant. D’un coup d’œil, vous avez...

RECEVOIR LES ACTUS ECOMEDIA :

Articles Premium

ARTICLES PREMIUM


ARTICLES PREMIUM

This category can only be viewed by members.