Plasturgie : Comment envisager le recyclage ?

Plasturgie : Comment envisager le recyclage ?

le dernier afterwork de l’AEPV, dans les murs de l’Insa, repensait l’usage du plastique recyclé, dans une logique de développement de durable.

Le saviez vous ? D’après le dernier rapport WWF, 33 % de la pollution marine est constituée de poussière de pneus. Le Fonds mondial pour la nature indique également que la toxicité des microplastiques sur l’organisme humain n’est pas démontrée. Les étudiants de l’Insa et les chefs d’entreprise de la Plastics Vallée échangeaient sur la thématique, le 27 mai, à l’occasion de l’afterwork organisé par les Acteurs économiques de la Plastics Vallée (AEPV). L’un des ateliers s’articulait autour de la vision industrielle, illustrée par le regard du dirigeant de Broplast (Izernore), Alexandre Bernardin.

Une histoire de tri

Les discussions ont notamment porté sur le temps de décomposition sous forme de microparticules. La durée de décomposition, sur une centaine d’années, est-elle réellement problématique ? Cette période pourrait faciliter la récupération des déchets pour les réutiliser. « Le polylactic acid ou PLA, réputé plastique biodégradable en composteur industriel est un polymère qui coule au fond dans la mer en raison de sa densité, rapporte l’équipe pédagogique de l’Insa Lyon. Autrement dit, ce polymère ne dispose pas des bonnes conditions pour se dégrader
Et Jérôme Schmitt, président de l’AEPV de rebondir : « À Amsterdam, un jeune ingénieur a créé une entreprise d’économie circulaire, pour inciter les touristes à nettoyer les canaux de la ville. Aujourd’hui, il a créé six barques pour mener son business. » Mais que faire des déchets ramassés ? Une fois récupérés, les plastiques doivent être triés par ‘famille’ : bouteilles d’eau et de sodas (PET), bouteilles de shampooing (polyéthylène ou polypropylène), etc. « Les déchets du bassin rejoignent majoritairement les bennes jaunes et l’entreprise Serrand Recyclage. Une fois classés, les usines de la Plastics Vallée sont capables de régénérer les polymères mais le tri initial est important », insiste Alexandre Bernardin. Broplast recycle chaque année 7 000 tonnes de matières. Il présentait son pot recyclé lors de l’afterwork de l’AEPV. « Les déchets sont collectés sur les plages du Grau-du-Roi par les vacanciers à l’occasion des opérations de nettoyage. Nous les lavons dès réception, puis nous les broyons avant de les homogénéiser. Le but est d’obtenir la même proportion de tous les plastiques et toutes les couleurs dans un même sac de 15 à 20 kilos. Puis, nous fabriquons le pot. Aujourd’hui, nous ne concevons que des pièces circulaires mais nous aimerions amalgamer la matière par la friction, sans la chauffer. »

L’industrie du recyclage, rentable ?

Si le président de la République a renouvelé sa promesse d’atteindre 100% de plastiques recyclés d’ici six ans en France (contre 30% actuellement), l’ambition est de taille. Les professionnels du recyclage se questionnent toujours quant aux moyens fianciers proposés par l’État et l’accompagnement adéquat. « Le problème est avant tout économique, soutient Alexandre Bernardin. Les industriels préfèrent enfouir leurs déchets à 150 euros la tonne plutôt que de choisir le recyclage. Actuellement, les industriels ne veulent pas investir du personnel pour trier leurs déchets correctement. Tant que la décharge restera à ces prix attractifs, le problème persistera. »


60%

Aujourd’hui, 60 % des emballages (plastiques, cartons…) sont triés par les consommateurs selon CirculR. L’objectif du gouvernement est de monter à 75 % d’ici 2022.


Par Sarah N’tsia

Une Eco de l'AinCet article est paru dans le magazine ECO de l’Ain du 6 juin 2019. Pour retrouver l’intégralité des articles de notre hebdomadaire, mais aussi de nos suppléments et hors-séries, c’est ICI.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ