Opération portes ouvertes chez PRP Creation

par | 16 novembre 2017

L’entreprise spécialiste du flaconnage plastique a organisé son événement Happy Creation Day le 9 novembre.

L’équipe de PRP Creation a vu les choses en grand pour sa première manifestation Happy Creation Day, le 9 novembre. Intervention des élus, note de conjoncture sur les plastiques dans l’industrie cosmétique et la fragrance, table ronde sur l’impression 3D, l’outillage et le prototype, visite guidée de l’usine, le programme de cette première journée portes ouvertes était ambitieux. Le tout pensé dans une ambiance à l’américaine, sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur en présence des acteurs principaux de l’univers de la cosmétique notamment (Guerlain, Dior, Chanel, Sephora, etc.). Préparée sur quatre mois avec la mobilisation d’une centaine de salariés volontaires, l’entreprise de la Plastics Vallée a voulu valoriser son savoir-faire. « J’ai souhaité ce rendez-vous pour fédérer les salariés, pour que chacun soit fier de son travail et de son outil », sourit Joël Viry, 50 ans, à la tête de PRP Création qu’il a racheté au mois d’avril.

Le début d’un nouveau chapitre

Pour lui, Happy Creation Day permet d’inscrire la société spécialisée dans le flaconnage plastique dans une nouvelle ère. Depuis son arrivée, la filiale du groupe STLinks (créé en 2012 par Joël Viry) est passée d’une croissance de -5 à +3 % en six mois. « Aujourd’hui, les marques se distinguent par leur packaging plus que par leur contenu. L’aspect visuel compte beaucoup. L’industrie de la plasturgie est jeune mais il ne faut pas pour autant négliger l’innovation. C’est un secteur qui m’a paru intéressant où les pièces sont essentielles. Elles donnent du look au produit », explique Joël Viry qui a entrepris une politique de modernisation et d’investissement. À commencer par une vingtaine de recrutements (opérateur, chef de projet, commercial, communication) et le développement des machines internes. En matière d’innovation, PRP Creation dont le chiffre d’affaires avoisinera les 17 millions d’euros à la fin de l’année, entend assurer sa présence sur les marchés porteurs de l’airless et du 3D en plus de lorgner des marchés connexes tels que l’électroménager, la puériculture et les spiritueux. « Nous ne voulons pas aller vers du mas market mais rester sur du premium, précise Joël Viry. La question est de réfléchir à développer nos outillages en 3D tout en continuant à réaliser un flacon sur une machine classique ». On l’aura compris, Joël Viry est un homme de projets. Celui-ci vient de décrocher un marché aux États-Unis et vise le statut d’ETI pour PRP Creation d’ici 2022.

À l’affût des innovations

Formules liquides pour les encres à lèvres, emballage minimaliste pour les parfums, réflexion sur la consigne, les thématiques autour de la cosmétique sont bien sérieuses. Le secteur n’échappe pas non plus à la révolution digitale à l’heure des QR code et de la réalité augmentée pour tester une nuance de maquillage sur sa propre photo et appréhender une expérience sensorielle. Rien n’est laissé au hasard. Encore moins l’impression 3D. Elle permet de construire des pièces via des couches successives et différents matériaux à partir d’un fichier. Marc Duhayon, ingénieur d’application chez Prodways indique : « Aujourd’hui, les offres sont multitechnologiques. Les pièces peuvent aussi bien être en plastique, en céramique ou en métal et réalisés par des procédés indirects. La technique de moving light permet de scanner plus vite des éléments massifs dans le respect des angles droits. »


À la pointe de la technologie

Chez PRP Creation, les champs d’action sont multiples pour satisfaire une clientèle souvent prestigieuse : injection gaz et bi-injection, extrusion soufflage, marquage à chaud, sérigraphie, métallisation, tampographie ou encore réalisation de coques et d’opercules.

1 Commentaire

  1. Travail du bois

    Ce fut un bel événement et une réelle opportunité pour élargir quelques une de mes connaissances.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez également :

Peut-on télétravailler depuis son lieu de vacances ?

Depuis plusieurs années, le télétravail a explosé. De nombreuses entreprises l’ont aujourd’hui durablement adopté et, cet été, le gouvernement incite à y recourir pendant la période des Jeux olympiques et paralympiques dans les bassins d’emplois accueillant des...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 12 juillet 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°28 du 12 juillet 2024 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Édition Savoie (73) : Édition Haute-Savoie (74) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en...

LIRE LA SUITE

Publicité