Record d’Europe à Chambéry

par | 9 Juin 2021

Dessinées par Luc Shuiten et peintes par Citécréation, deux fresques murales monumentales ont été commandées par Cristal Habitat pour revaloriser les tours du Mâconnais, à Chambéry-le-haut.

Les travaux de la première fresque, sur la tour de la dent de l’ours, ont commencé le 17 mai et devraient s’achever à la fin du mois. Une deuxième fresque, sur la tour du crêt de l’aigle, sera peinte plus tard dans l’année. Avec 52 mètres de hauteur, ces fresques murales seront les plus hautes d’Europe.

Citécréation relève le défi ! La société coopérative et participative, basée à Lyon, a réalisé plus de 850 fresques dans le monde. Pour être aussi mobile, l’entreprise se compose d’une petite équipe permanente de 7 personnes et collabore avec des peintres indépendants sur les chantiers. En temps normal, Citécréation installe des échafaudages pour réaliser ses fresques murales. Mais la taille des tours ont nécessité l’usage d’une autre méthode : la nacelle.

« C’est une première. Il y a une grosse différence car tout le monde peint au même étage. C’est une autre approche de la réalisation  » confie Gaspard Mariotte, directeur artistique du projet. Une équipe de 6 peintres travaille toute la semaine. Ils partent du haut de la tour, et peignent progressivement la fresque, à la manière d’une imprimante. Une fois en bas, ils recommencent pour un « deuxième scan », plus détaillé. Le chantier est très dépendant des conditions météorologiques, car les artistes ne peuvent pas peindre sur un mur humide.

L’entreprise a choisi le célèbre architecte-dessinateur Luc Shuiten pour élaborer le design des fresques. « Nous trouvions que son univers correspondait à la thématique du lieu  » explique Gaspard Mariotte. « Il fait beaucoup de cités végétales, c’est la jonction entre l’architecture et l’arborescence, complète Juliette Rat-patron, peintre muraliste indépendante. Ces deux arbres, qui sortent du lot, s’intègrent bien dans la végétation du quartier ». L’inauguration qui signe la fin des travaux de réhabilitation de la première tour aura lieu le 18 juin.

La dent de l’ours

55 mètres de haut (18 étages)
18 mètres de large, 91 logements
750m² de surface à peindre, 600 litres de peintures
Plus d’un mois de travaux (du 17 mai au 20 juin)
74.000€ par fresque

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest