Station : Alexandre Maulin cède ses actions dans les Sybelles

par | 20 Jan 2023

Le PDG du groupe Maulin.ski, et président de Domaines skiables de France, fait jouer son droit de préférence et vend ses participations dans les sociétés de remontées mécaniques des Sybelles à la Soremet, l’exploitant de La Toussuire.

La transaction est officielle depuis le 9 décembre. Elle fait suite à l’annonce, le 2 septembre, d’Alexandre Maulin, PDG de Maulin.ski (ex-Maulin Montagne Participations), de vendre ses parts et celles de sa mère Maryse Maulin, actionnaires principaux dans la Satvac et la Samso – sociétés de remontées mécaniques exploitant les domaines skiables du Corbier, de Saint-Sorlin et de Saint-Jean d’Arves -, qui font partie du domaine interconnecté des Sybelles en Maurienne.

L’acquéreur est la Soremet, qui gère La Toussuire et Les Bottières. Elle augmente son capital au sein des Sybelles et détient désormais 36 % de la Satvac (holding SDMAC) et 42 % de la Samso (contre 28 % auparavant, au côté du Département de la Savoie via SSIT), devant ainsi l’actionnaire de référence.

« Pour financer ce rachat, nous avons investi 20 % en fonds propres et 80 % en dettes via un pool bancaire constitué de la Banque de Savoie, BPI, banque Laydernier et Banque populaire Auvergne-Rhône-Alpes », entérine Laurent Deléglise, directeur de la Soremet devenu directeur général des Sybelles.

Il apprécie d’ailleurs, à juste titre, « qu’Alexandre et Maryse Maulin [leur] donne la primeur sur le rachat de leurs actions. »

Dans la corbeille de la mariée, figure également de l’immobilier. Il comprend la résidence de tourisme 4* Étoile des Sybelles au Corbier (géré par MMV), l’hôtel Le Mont-Corbier mais aussi un centre de vacances (100 lits) et un ancien hôtel à Saint-Sorlin-d’Arves, et une soixantaine d’appartements en diffus et en résidence de tourisme ainsi que des logements saisonniers. Soit un patrimoine estimé à environ 1 400 lits touristiques (hors logements du personnel).
Concernant le montant de la transaction, le PDG de Maulin.ski se refuse à communiquer les chiffres.

En Maurienne, le domaine skiable interconnecté des Sybelles est devenu, en vingt ans, avec ses 393 ha de pistes répartis sur six stations le 4e domaine skiable interconnecté de France. ©Agence Zoom

Reconversion annoncée

En contrepartie, Alexandre Maulin a négocié sa sortie de piste. Dans le cadre du mandat social conclu avec la Soremet, il reste président de la Satvac et a en charge trois chantiers de taille visant à assurer la transition des Sybelles, 4e domaine skiable interconnecté de France avec ses 393 hectares de pistes répartis sur six stations.

Il va ainsi s’attacher à poursuivre le développement du domaine skiable et l’aménagement quatre saisons du plateau de l’Ouillon, où une zone de loisirs (sentiers de randonnée, pistes de VTT, activités à sensation…) et touristique devrait voir le jour en 2025. À plus long terme, il veut concrétiser la construction d’un ascenseur valléen au départ de la future gare internationale de Saint-Jean-de-Maurienne (sur la ligne Lyon-Turin), à destination des stations du Corbier et de la Toussuire.

De quoi l’occuper au moins jusqu’à octobre 2024, date de la fin de son mandat de président de Domaines Skiables de France (DSF ; il a déjà annoncé qu’il ne se représenterait pas). Quant à l’avenir plus lointain, Alexandre Maulin, 41 ans, toujours à la tête de Maulin.ski (qui regroupe plusieurs sociétés et restera le bras armé de ses futures activités), se montre très évasif et explique :

« Je n’ai pas le temps de me projeter et je m’interdis de réfléchir à ce que je ferai après car, me connaissant,  je vais vouloir m’investir. Pour l’heure, j’honore mes engagements, à commencer par DSF qui m’occupe à 80 %. »

Certains lui prêtent l’intention de s’engager en politique.


Patricia Rey


A LIRE AUSSI :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Montagne : la Vanoise fête ses 60 ans

Le Parc de la Vanoise est le plus ancien des onze parcs nationaux de France. Ils ont été créés à la faveur d’une prise de conscience générale sur l’importance de préserver des paysages aux qualités exceptionnelles. La faune et la flore, mais aussi les hommes et les...

LIRE LA SUITE

Savoiexpo : activateur d’économie depuis un siècle

Le parc des expositions Savoiexpo, à Chambéry, accomplit sa mission de locomotive économique depuis un siècle, sans prendre une ride. Dès le Moyen-Âge, les foires structurent la vie économique des territoires. À l’époque, les seigneurs prélevaient leur part de...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS