Une nouvelle directrice au Crédit Mutuel Savoie Mont Blanc

par | 18 Déc 2020

Mireille Haby, en poste depuis 4 ans, est promue à la tête de la région ouest du CIC (groupe Crédit Mutuel). Estelle Malet, jusque là directrice régionale en poste à Metz, lui succède.

.

Estelle Malet va prendre ses nouvelles fonctions début janvier. Photo : Crédit Mutuel.

En 2021, le Crédit Mutuel Savoie Mont Blanc demeurera dirigé par une femme, mais ce ne sera plus Mireille Haby. En poste depuis quatre ans, cette dernière vient d’être promue, à partir du 1er janvier, directrice générale du CIC ouest, à Nantes (le CIC fait partie du groupe Crédit Mutuel – Alliance fédérale).

C’est Estelle Malet qui lui succède, poursuivant ainsi une carrière entamée au sein du groupe bancaire mutualiste il y a tout juste 30 ans, comme chargée de clientèle. Après plusieurs directions de caisses locales, Estelle Malet a pris la responsabilité de l’Ecole des directeurs (structure interne au Crédit Mutuel – Alliance fédérale) en 2013. De retour d’une parenthèse en Afrique du Sud en tant qu’expatriée (2015-2016) elle a pris la direction de la région Ouest (Metz) au sein de la vaste et puissance fédération Centre Est Europe (basée à Strasbourg, le berceau du groupe), en février 2017.

Estelle Malet va prendre la tête d’une fédération dynamique, qui affiche près de 90 millions d’euros de produit net bancaire (2019) avec 500 salariés au siège (Annecy) et dans les 48 caisses locales (69 points de vente).

.

Mireille Haby a su poursuivre la croissance du groupe et tenir le cap dans une année 2020 chahutée. Elle prend la tête du CIC dans l’Ouest. Photo : Crédit Mutuel Savoie Mont Blanc.

.

Changement de président aussi

Estelle Malet va prendre ses fonctions presque concomitamment à Jean-Louis Maître, élu président de la fédération courant 2020. Alors que Mireille Haby avait pris les siennes quasi en même temps que Daniel Rocipon, prédécesseur de Jean-Louis Maître, en 2016. Le binôme mixte avait alors pris la suite du duo « historique » Eric Petitgand (directeur général) – Albert Peccoux (président) qui avait, pendant une douzaine d’années, tenu à quatre mains les rennes de la jeune fédération Savoie Mont Blanc (créée en 1990), lui faisant intégrer l’Alliance et imprimant une forte croissance qui ne s’est jamais démentie depuis.

Ces « doubles arrivées » ne relèvent pourtant que du hasard. Albert Peccoux, par exemple, avait entamée sa présidence plus de trois ans avant l’arrivée d’Eric Petitgand et au sein de la banque mutualiste les deux postes (présidence/direction) ne sont pas structurellement liés.

Jean-Louis Maître, président du CMSMB. Photo : Crédit Mutuel Savoie Mont Blanc

.

A lire aussi :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Les plateformes Initiative ne chôment pas

Les bilans publiés par les plateformes Initiative Grand Annecy et Genevois témoignent d’une activité soutenue en 2020 malgré la crise sanitaire. Les plateformes Initiative qui accompagnent les créateurs d’entreprise...

Lire la suite

Au CES, Proovstation affiche ses ambitions

Fut-il virtuel cette année, le Consumer electric show est devenu en trois éditions, un rendez-vous incontournable pour la start-up inventrice d’un portique de contrôle automatisé de la carrosserie des véhicules. Si...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest