La communauté de communes des Sources du lac d’Annecy prend des mesures de soutien à l’économie

par | 19 Mai 2020

La communauté de communes des Sources du lac d’Annecy (CCSLA) s’est adaptée à la crise de la Covid-19 afin de préserver ses équipes tout en maintenant la continuité de service.

La batterie de dispositions mises en œuvre ont concerné le télétravail, la déchetterie, les ordures ménagères (suppression des bacs roulants), la mobilité… La CCSLA a, par ailleurs, pris des mesures de soutien aux acteurs économiques locaux avec, en particulier, la suspension des loyers à la pépinière La Clé et des facturations de redevances spéciales d’ordures ménagères pour les professionnels pour le premier trimestre.

À l’étude

Lors du prochain conseil communautaire programmé pour le 28 mai, la CCSLA se prononcera sur une aide de près de 8 000 euros versée à l’Interprofessionnelle du lait, en collaboration avec les établissements publics de coopération intercommunale de Savoie et Haute-Savoie. L’impact financier d’autres mesures comme une baisse exceptionnelle, en 2020, de la contribution foncière des entreprises (le taux est actuellement de 23,08 %) est à l’étude. « Notre contribution est la plus faible des établissements publics de coopération intercommunale du bassin annécien. Une diminution, décidée en lien avec les communes, permettrait de redistribuer de la richesse aux acteurs économiques du territoire »,  souligne Michel Coutin, son président, en plaidant pour une démarche concertée et cohérente : « Nous faisons un travail d’information sur les différentes aides accordées aux niveaux national, régional et départemental auprès de nos ressortissants. En parallèle, nous réfléchissons à la possibilité d’abonder les fonds  d’urgence mis en place. »

Travaux

Les chantiers qui avaient été interrompus avec le confinement ont repris à Faverges-Seythenex (construction au-dessus de la gendarmerie de six studios pour accueillir les renforts) et à Giez (mise aux normes des locaux du Galta, un concept-store solidaire). Concernant les zones d’activité, le réaménagement du secteur de la gare, à Doussard, s’oriente vers un projet de l’ordre de 2,5 ha dédié au tourisme et aux loisirs (parapente, vélo, activités intérieures). L’aménagement de la zone d’activité économique de Val de Chaise porte lui sur 7 à 8 ha. Il s’agit de la dernière grande réserve foncière du territoire.

Michel Coutin, président de la communauté de communes des Sources du lac d’Annecy

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest