Recyclage dans l’Ain : Dynacité défriche Fétan

par | 27 Jan 2022

Dans le département, le recyclage de friches abandonnées se poursuit, à l’image de l’ancien Foyer Fétan de Trévoux, où Dynacité construit 57 logements sociaux.

France Relance, le plan de relance du Gouvernement (100 milliards d’euros), cible les secteurs structurants et porteurs d’emplois. Il veut aussi contribuer à l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre, tout en renforçant la cohésion sociale et territoriale. Le recyclage des friches abandonnées s’inscrit dans cet élan en participant à la revitalisation des territoires.

Dans l’Ain, parmi les projets retenus, figure la requalification de la friche du foyer Fétan (Trévoux) qui accueillait des travailleurs migrants, en 57 logements sociaux collectifs. Le tout, sous la maîtrise d’ouvrage de Dynacité, bailleur social qui gère 28 000 logements (586 collaborateurs pour un CA de 154 M€ en 2021). Sur une superficie de 6 500 m2 et une surface habitable de 3 712 m2, le projet – un programme mixte de 15 logements sociaux, 42 logements en accession sociale (PSLA) et un cabinet de radiologie – inclut des bâtiments et des espaces verts qui favoriseront le vivre-ensemble. Le coût de la requalification est estimé à 570 000 euros, dont 150 000 euros provenant de France relance.

L’ancienne construction datant de 1974, le bâtiment étant obsolète et amianté, la déconstruction s’avère délicate. Il faut procéder au désamiantage, à une déconstruction sélective, au retrait d’un transformateur électrique en partie privé et d’une cuve de fioul enterrée. On déconstruit en privilégiant le tri sélectif et la valorisation des matériaux, en préservant certains arbres, en réutilisant du béton concassé. Matériau biosourcé, la paille, utilisée comme isolant thermique, s’avère un excellent support d’enduit naturel. Mais c’est aussi une ressource qui met en valeur les circuits courts, avec un véritable savoir-faire régional.

Mise en service, fin 2025

Le chantier se veut exemplaire. D’ailleurs, pour Marc Gomez, directeur de Dynacité, le résultat va au-delà de la simple construction : « Cette nouvelle façon de construire réduit la pénibilité des emplois dans le secteur et améliore son attractivité. Le résultat offrira aussi à nos collaborateurs des conditions de travail plus confortables en intérieur ».

Le démarrage des travaux, fin 2023, aura lieu après la phase de démolition qui débute fin février. Quant à la mise en service des nouveaux logements, elle sera effective début 2025.

Au terme de la visite du chantier pour le désamiantage et du lancement du grignotage, jeudi 20 janvier, Catherine de La Robertie, préfète de l’Ain, a remis à Dynacité, un chèque de 150 000 euros de la part de France Relance, pour accompagner cette opération.


Eliséo Mucciante

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Jeu Change mise sur le réemploi

Après avoir travaillé dans l’industrie du jouet, Juliette Maquaire lance Jeu Change, en avril dernier, une plateforme de jeux et jouets reconditionnés pour les particuliers. Son constat : 70 à 80 % des jeux et jouets, principalement fabriqués en Asie, ont une durée...

LIRE LA SUITE

Extension collège Péron © Département de l'Ain

Les collèges de l’Ain face au défi énergétique

Pour maîtriser la hausse des coûts de l’énergie, le Département affine sa stratégie dans la rénovation de ses établissements. « Nous travaillons sur le nouveau Plan collèges qui couvrira la période 2024-2030 : différents scenarii sont étudiés en associant les...

LIRE LA SUITE

20 ans Mécabourg

Le bel âge de Mécabourg

Le groupement des entreprises de la métallurgie fête ses 20 ans, mais préfère regarder devant. « Au départ, nous étions 13 entreprises, dont six au bureau. Les projets sont allés au-delà de ce que l’on pouvait espérer », a relevé Philippe Padet. « L’état...

LIRE LA SUITE

Publicité

Pin It on Pinterest