Low-tech : WeShift révolutionne la mobilité douce avec la Bagnole et la Cocotte

par | 24 Juin 2022

Consortium regroupant quatre entreprises haut-savoyardes, WeShift lance un vélo électrique sans chaîne et une voiture électrique de moins de 300kg, disponibles à la vente dès 2023. Less is more et c’est better.

La Bagnole a incontestablement été une des stars du salon Vivatech mi-juin à Paris. Cette petite voiture électrique deux places, au design imaginé par Léo Choisel qui s’inspire de la Jeep et de la Méhari a séduit les visiteurs avec son look fun, qui marie des lignes vintage et moderne. Elle affiche un poids ultraléger avec ses moins de 300 kg ; et apporte une autre vision de l’automobile. L’idée est de revenir aux fondamentaux de la voiture – quatre roues et un moteur -, d’où le nom de ce véhicule d’une sobriété exemplaire avec une empreinte carbone réduite.

La Bagnole est développée en deux motorisations : un moteur bridé à 45 km/heure pour la conduite sans permis et un moteur permettant de rouler jusqu’à 80 km/ heure pour les titulaires du permis de conduire. Clairement, elle est conçue pour les petits trajets du quotidien et dispose d’équipements tout-terrain.

La Cocotte, un vélo électrique sans chaîne, donc nécessitant moins de maintenance.

La Bagnole et la Cocotte

À ses côtés, la Cocotte, un vélo à assistance électrique, a lui aussi fait l’unanimité. Le nom fait référence à l’un des composants des deux roues, avec une sonorité « qui a un côté cocorico », glisse Arthur Allamand, directeur marketing de Groupe Savoy, et surtout une image sympathique. Facile à utiliser, il convient aussi bien aux femmes qu’aux hommes. Ces deux innovations sont le fruit d’un consortium bien de chez de nous qui réunit quatre entreprises haut-savoyardes : Groupe Savoy, Pracartis, M2O et Alpes Usinages parce que « tous les talents sont à côté de chez nous », souligne Émile Allamand, PDG de Groupe Savoy dans un communiqué.

Au départ, c’est le vélo qui a réuni durant la crise sanitaire ces entreprises sous le nom H3Bike. Rapidement, le constat est là : il faut agir sur l’ensemble de la mobilité douce « pour avoir un spectre d’action plus large, précise Arthur Allamand. Nous sommes convaincus que les modes de déplacement seront multiples. Certains sont encore à créer. Dans un premier temps, nous nous focalisons sur ces deux produits ». Le consortium a donc commencé à communiquer début juin sous une nouvelle dénomination : WeShift qui signifie nous mutons. L’objectif est de pouvoir commercialiser les deux en début d’année 2023, sachant que les précommandes ont été lancées.

L’objectif est de pouvoir commercialiser les deux (voiture et vélo) en début d’année 2023, sachant que les précommandes ont été lancées.

Terreau de diversification

Les composants du vélo sont fabriqués à « 60 % en Rhône-Alpes. 95 % proviennent de France et d’Europe », observe Arthur Allamand. La volonté du consortium est bien de lancer une dynamique afin de développer à terme une nouvelle filière la plus locale possible.

« Nous allons relocaliser la production des composants d’une manière ou d’une autre, mais il faut du temps pour y parvenir, souligne-t-il. Les sous-traitants ont besoin de volumes pour se positionner. » WeShift est un point de départ qui vise à proposer des modes de déplacements diversifiés et à ouvrir de nouveaux marchés aux industriels français.

Plus d’infos concernant La Bagnole sur https://kgauto.fr/ et https://www.instagram.com/kgauto_official


Sandra Molloy
Crédit photo : instagram KG Official


Pour aller plus loin sur la mobilité bas carbone : https://theshiftproject.org/wp-content/uploads/2021/11/TSP_Guide-mobilite-quotidienne_20211028_FINAL.pdf

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

RDV Pipa

Mix d’énergies positives au Pipa

À l’invitation du Syndicat Mixte du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain, élus, chefs d’entreprise, partenaires économiques, institutionnels et associatifs du territoire, ont refait le plein d’énergie à la 3e édition du rendez-vous du PIPA. Un tiers de rock, un...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO de l’Ain du 7 juillet 2022

100% en ligne, feuilletez votre magazine ECO de l'Ain n°27 du 7 juillet 2022 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf, l'imprimer, mais aussi...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest