Mont Blanc Medias met en musique la Maison des Artistes à Chamonix

par | 8 Déc 2017

Le groupe média basé à Thyez entre au capital de la Maison des Artistes, haut lieu de création et de production musicale à Chamonix initié par André Manoukian. Le montant de l’opération n’a pas (encore) été dévoilé.

Le groupe Mont Blanc Medias créé et présidé par Yves Bontaz est entré, ce jeudi 7 décembre, au capital de la société d’exploitation de la Maison des artistes, vient d’annoncer par communiqué de presse la mairie de Chamonix, propriétaire des murs de cette bâtisse historique, qui fut l’ancienne villa de Maurice Herzog. Cette Maison des artistes, exploitée par le musicien et compositeur André Manoukian, se veut un lieu culturel dédié à la création musicale et à la production de groupes de jazz. En revanche, aucune information n’a filtré quant au montant de l’opération (on devrait en savoir davantage à l’issue du conseil municipal du 22 décembre prochain, Ndlr), ni même sur la société d’exploitation qui ne publie pas ses comptes.

blank

Le musicien et compositeur André Manoukian, ici au piano, est le fondateur et exploitant de la Maison des artistes à Chamonix. Crédit photo La Maison des Artistes.

Un nouvel actionnaire… et partenaire

Pour le maire Éric Fournier, « cet engagement aux côtés d’André Manoukian va permettre à la Maison des artistes de trouver une nouveau souffle ».

Avec cela va de soi aussi, une dynamisation de son activité, notamment en termes de communication et d’animations, assurée désormais par le groupe Mont Blanc Medias, qui englobe – rappelons-le – un pôle événementiel avec Sport Premium. Dans la foulée, et pour donner la mesure de cette opération financière, le maire a fait savoir que « le bail commercial qui lie la mairie à la société d’exploitation depuis 2014 va prochainement faire l’objet d’un avenant qui réaffirme le projet culturel, lequel n’est pas modifié, et permet la réalisation de travaux pour agrandir la capacité de la Maison des artistes » (la terrasse extérieure devrait être aménagée, Ndlr).

Quant au directeur général de Mont Blanc Medias, Fabien Baunay, il explique que « cette opération s’inscrit dans une vraie logique. C’est une formidable opportunité pour le groupe de donner à l’événementiel une parallélisation dans l’univers musical et culturel, et par là même d’assurer la pérennité de ce haut lieu de la culture avec un actionnaire de référence »… cela tombait sous le sens ». 

Objectifs : créer des synergies et redynamiser l’activité

Le dirigeant a d’ailleurs saisi l’occasion pour annoncer, de facto, la programmation chaque mercredi de janvier et février des 19 groupes français et suisses (180 dossiers ont été déposés !) participant au tremplin Maison des artistes pour le prochain festival Musilac Mont Blanc.  « Les trois meilleurs seront sélectionnés pour faire l’ouverture de la 1ere édition de ce festival, programmé en avril 2018. Et dix autres se produiront dans les bars et restaurant de Chamonix dans le cadre du festival off », termine Fabien Baunay.

De son côté, le principal intéressé André Manoukian, qui assurait jusqu’à présent la gestion de la Maison des artistes sur ses propres deniers (et ceux de son associé, Pascal Armand), trouve en Mont Blanc Medias le soutien indispensable à la poursuite de la mission qu’il s’était fixée, à savoir l’enregistrement de groupes de jazz et la résidence d’artistes. Et, au-delà, de se développer pour in fine permettre au public de découvrir des talents souvent issus de la scène nationale et internationale qui viennent se produire sur la scène de la Maison des artistes.

A cette fin, une nouvelle équipe dédiée a été mise en place par Mont Blanc Medias pour développer la programmation et les soirées, et animer le bar.

Pour plus d’informations : http://maisondesartistes-chamonix.com

blank

La scène du club de jazz de la Maison des artistes. Crédit photo La Maison des Artistes.

 

blank

Le studio d’enregistrement situé au sous-sol. Crédit photo La Maison des Artistes.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Le tunnel sous le Semnoz aux oubliettes ?

Frédérique Lardet, la présidente de Grand Annecy, a cosigné avec François Astorg, Bruno Lyonnaz, Michel Béal et Marc Rollin, les maires d’Annecy, Sevrier, Saint-Jorioz et Duingt, une lettre adressée à Christian...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest