Plus d’IRM et de scanners en Auvergne-Rhône-Alpes

par | 25 Fév 2021

Une révision du Schéma Régional de Santé AURA va permettre l’installation de 18 nouveaux IRM et 16 scanners.

Leur multiplication est un progrès dont on ne peut que se réjouir. D’ailleurs, comment pourrait-il en être autrement quand il s’agit d’IRM et de scanners, équipements indispensables pour améliorer la qualité et la sécurité des examens d’imagerie médicale ? Deux ans seulement après l’adoption du schéma régional de santé Auvergne-Rhône- Alpes, les possibilités d’autorisations d’IRM atteignent d’ores et déjà 99,3 % et celles relatives aux scanners 98,7 %.

Des secteurs encore non équipés en IRM ou scanners où la demande est forte vont être pourvus.

Pour poursuivre sur cette lancée, l’Agence régionale de santé Aura a révisé son schéma pour la partie relative à l’imagerie, autorisant l’implantation de 18 IRM et 16 scanners supplémentaires dans la région. Non seulement la quasi-totalité des possibilités d’autorisations d’appareils ont déjà été accordées, mais, en parallèle, des besoins de la population apparaissent encore comme non satisfaits dans un secteur en pleine évolution.

Le plan régional prévoit également une actualisation des objectifs qualitatifs visant à répondre à trois enjeux : mieux organiser l’offre de soins en radiologie, améliorer la qualité et la sécurité lors des examens d’imagerie, et garantir des modalités d’organisation et de fonctionnement adaptées.

Dépôt de demande impératif

En nombre d’IRM, la Haute-Savoie, qui en possède 15, pourra porter son objectif à 16, et de 13 à 16 en ce qui concerne les scanners. La Savoie, de 7 à 9 pour les IRM et de 10 à 11 pour les scanners. Dans l’Ain, le nombre de 6 pour les IRM ne changera pas, tandis que le nombre de scanners pourra passer de 5 à 6.

Sur la base des possibilités offertes par cet avenant, en fonction des besoins identifiés au sein des territoires, les promoteurs intéressés doivent impérativement déposer une demande d’installation d’équipement du 1er mars au 31 mai 2021.


Par Éliséo Mucciante


À lire également :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Carisinfo et Lokalero font cause commune

En rachetant Lokalero et ses solutions connectées de collecte de dons, l’éditeur haut-savoyard Carisinfo complète la panoplie de ses offres et élargit son potentiel de clients. Sophie Boutrelle Avec GiveXpert, une...

Lire la suite

La Brasserie Malt Emoi se fait mousser

Nouveau lieu de production, nouveau lieu de vente directe et changement dans le pilotage, 2021 est une année de brassage, pour l’entreprise. C’est le moins que l’on puisse dire, cette année, « ça brasse » au sein de...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest