Tiers lieux : un pionnier nommé Lab01

par | 16 Sep 2021

Le Gouvernement veut faire des tiers-lieux des piliers de la relance. Le FabLab d’Ambérieu-en-Bugey, lui, fait office d’exemple. Il a même été labélisé “Fabrique numérique de territoire” pour aider les autres tiers-lieux à se développer. 

« Les tiers-lieux sont le visage de la France qui se réinvente au quotidien. Depuis 2017, dans tous les territoires, les acteurs locaux, publics comme privés, souvent main dans la main, y multiplient les initiatives et les expérimentations. Aujourd’hui, le Gouvernement fait donc des tiers-lieux l’un des piliers de la relance », a déclaré Jean Castex, le Premier ministre, à l’occasion de la remise du rapport de l’association France Tiers-Lieux. Espaces de coworking, fablabs, friches culturelles…

Alors qu’ils étaient 1800 en 2018, les tiers-lieux sont désormais 2500 (ouverts et en projet), dont 52 % en dehors des métropoles. Leur nombre devrait atteindre plus de 3500 en 2022. Ces lieux, ouverts à tous, accueillent un public de plus en plus large et notamment des jeunes et des familles qui quittent progressivement les métropoles pour les zones rurales ou périurbaines.

En 2019, 2,2 millions de personnes y ont réalisé des projets ou y travaillent ; 4 millions de Français y ont assisté à un événement culturel. Au quotidien, ils accueillent près de 150 000 travailleurs. « C’est un mouvement sociétal qui nous invite à repenser les politiques d’aménagement du territoire pour les mettre en phase avec les aspirations de la société », indique le rapport remis au Gouvernement par France Tiers-lieux.

Un maillage qui n’a fait que croître

L’Ain n’est pas en reste dans cette dynamique, à l’image du Lab01 d’Ambérieu-en-Bugey qui, né de la volonté d’acteurs économiques locaux, encouragés par la Communauté de communes de la Plaine de l’Ain, va fêter ses 5 ans d’existence. Animé par délégation de service public, ce tiers-lieu de 200 m2 au cœur du quartier de la gare fait figure de précurseur en proposant un outil innovant permettant l’expérimentation collective et le transfert de savoir-faire.

S’adressant aux entreprises, institutions, particuliers, porteurs de projets et collectivités, il a pour mission d’accélérer le développement économique du territoire en générant une dy­namique propice à l’innovation et à la création d’un réseau puissant entre les différents acteurs locaux.

« Sans la crise du Covid qui a freiné la dynamique, on aurait débordé dans nos espaces. Au niveau du coworking, début 2020, on était à bloc ! Mais le Lab01, c’est surtout une communauté et un réseau qui n’ont fait qu’augmenter pendant 5 ans. Un maillage qui n’a fait que croître ! Pour ce faire, nous sommes trois salariés qui peuvent compter sur un conseil d’administration de 20 personnes, tous des professionnels et un bureau de six personnes qui s’impliquent vraiment », explique Isabelle Radtke, fab manager du Lab01.

Des projets références

Il est possible de créer et tester de nouvelles choses qui s’inventent au Lab01. Témoin, PIM Mobility, une start-up montée par des étudiants de Lyon, venue ici pour pouvoir tester et développer ses produits, des hubs de mobilité, pour faciliter le covoiturage ou des espaces d’attente. Il s’appuie sur le Lab01 pour développer ses produits et faire du partenariat.

« Malgré la crise Covid et une situation économique incertaine, l’engouement pour le Lab01 et l’expérimentation collective se sont maintenus ! Le Lab rassemble tout un système entrepreneurial sous un même toit », explique Isabelle Radtke. Symbole de réussite, l’espace aidinois a obtenu en 2020 le label “Fabrique Numérique de Territoire” dans le cadre du programme “Nouveaux Lieux, Nouveaux Liens”. Cette fabrique contribue à tisser des liens entre les porteurs de projets et les territoires. Son rôle de mise en réseau, mise en action et développement de projets des acteurs au niveau local, bénéficie à l’ensemble de l’écosystème.


103 événements en 2020

Lors de “Ainpuls – Accélérateur de Projets”, porteurs de projets, étudiants et professionnels se réunissent en équipe afin de faire émerger des solutions innovantes et les transformer en réalité. Des adhérents du Lab étaient présents dans la plupart des équipes lors de l’édition 2020. Aux côtés de la CPME, le Lab01 a mis à disposition des participants son matériel de prototypage et a apporté sa dimension LivingLab pour booster l’intelligence collective.

Les RDV de l’innovation organisés par Lab01 visent, eux, à favoriser le partage d’expérience pour fournir aux porteurs de projets les clés pour identifier les opportunités tout en permettant aux structures partenaires d’identifier les projets viables. L’édition 2020 s’est tenue au SMPipa en partenariat avec l’UIMM, Grenoble INP, Bpifrance, la CCI, la CCPA, le Campus Région Numérique, la CPME région et EDF Centrale du Bugey.


1154

C’est le nombre de visiteurs annuels recensés au Lab01.


Trois pôles dédiés

Le Lab01 gère trois outils. Le COwork, qui permet de bénéficier H24 d’espaces de travail partagés équipés en fibre, imprimante A3, visioconférence, machine à café, mais aussi d’un réseau de professionnels favorisant l’échange et l’ouverture. Le FabLab, un laboratoire de fabrication numérique doté en découpe et gravure laser, impression/scan 3D, usinage, matériel électronique… Les équipements mutualisés permettent de passer rapidement de l’idée au prototype. La philosophie prête à l’échange de savoir-faire. Le LivingLab, pour compter sur la diversité des compétences, des connaissances et des cultures, pour inventer et tester des services ou des usages nouveaux. En 2020, pas moins de 60 Projets se sont appuyés sur le Lab01, dont 11 projets de formation, 22 projets de prototypage et huit projets collectifs de R&D. Huit Start-ups ont pu être créées grâce au mode “incubateur pair à pair”.


Par Éliséo Mucciante

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Salon mécaplastronique © JJ

Besoin de normes pour la plastronique

Plusieurs industriels se sont accordés sur le manque de structuration du secteur, lors du salon Mecaplastronic Connexion, le 13 octobre à Ainterexpo. «Il est important de préciser que la plastronique n’est pas une discipline concurrente de l’électronique...

LIRE LA SUITE

© Marco Del Torchio - Adobe Stock

Le hashtag fait son festival à Ainterexpo

La première édition du Hashtag festival ouvrira ses portes à Ainterexpo samedi 23 octobre, pour deux jours de totale immersion dans le digital et ses déclinaisons. «Le mot hashtag, c’est le lieu qui permet d’échanger sur la toile nos passions, nos sujets...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest