Tourisme : MMV implante sa nouvelle résidence à Samöens

par | 17 Juil 2020

Le 2e opérateur club des Alpes poursuit sa course en montagne. Ce 17 juillet, MMV a posé officiellement la première pierre de sa future résidence-club quatre étoiles à Samoëns. Imaginée par le cabinet Soho Architecte et réalisée par Sully Immobilier Alpes, elle sera entièrement habillée de pierre et de bois et abritera 102 appartements (soit 642 lits) sur 4 806 mètres carrés habitables, au coeur du village. Avec, pour compléter l’ensemble, deux piscines intérieure et extérieure, hammams et saunas, local à skis ainsi que des espaces récréatifs. La livraison de la résidence est programmée en 2022. Selon l’opérateur, une trentaine d’emplois directs et indirects sera créée dans cette station-village haut-savoyarde, aux portes du domaine Grand Massif, choisie pour son architecture préservée et son tourisme quatre saisons.
Pour ce projet, MMV bénéficie du soutien financier de la Foncière des Alpes, déjà partie prenante dans deux autres opérations immobilières du groupe, via son pool d’actionnaires (quatre banques régionales : Crédit Agricole des Savoie, Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes, Caisse d’Épargne Rhône-Alpes, Banque Populaire Auvergne Rhône-Alpes et la Banque des Territoires). L’opportunité pour Edith Martin-Bonnenfant, sa présidente et déléguée Pôle montagne Caisse des Dépôt, de rappeler la mission de la foncière qui est « d’investir aux côtés des propriétaires en vue de redynamiser l’offre d’hébergement touristique dans les Alpes du Nord (Savoie, Haute-Savoie et Isère) ». Acteur atypique sur ce marché, elle a déjà injecté sur le territoire 350 millions d’euros par un effet levier de 1 à 13, permettant ainsi la création de 5 000 nouveaux lits chauds répartis sur huit projets.
Le groupe MMV, présidé par Jean-Marc Filippini et présent dans 16 stations, prévoit de créer 2 800 lits touristiques (+28 %) d’ici 2022. Lesquels viendront s’ajouter aux 10 000 existants répartis dans ses 12 hôtels-clubs et ses 8 résidences-clubs. En 2019, son chiffre d’affaires s’élève à 65 millions d’euros avec 490 salariés.

 De gauche à droite : Thierry De Vincenzo (directeur des professionnels de l’immobilier Caisse d’Epargne), Edith Martin-Bonnenfant (présidente de la Foncière des Alpes et déléguée Pôle montagne Caisse des Dépôts), Jean-Marc Filippini (président du groupe mmv), Laurent Bennet (directeur général Crédit Agricole des Savoie), Jean-Charles Mogenet (maire de Samoëns), Éric Lombard (directeur général de la Caisse des Dépôts) et Ugo Le Roy Liberge (directeur général de Sully Immobilier Alpes) ©Eric Sampers 


  

4 Commentaires

  1. Alix

    Quelle blague. « redynamiser l’offre touristique » « créer des lits chauds »! Ça n’engagent que ceux qui le disent !!
    64% de lits froids à Samoens, et une population locale en déclin car dans l’incapacité de se loger à l’année. La réalité elle est là.

    Annulation des loyers commerciaux pendant 3 mois de covid pour la majorité des propriétaires de logements en résidence de tourisme, ça ils ne le mentionnent pas.

    « création d’emplois » à quoi bon ? Il n’y a quasiment pas de chômage dans la population locale et les saisonniers ne peuvent pas se loger !

    Réponse
    • Patricia REY

      C’est malheureusement le cas dans de nombreuses stations. Effectivement, MMV n’a pas mentionné l’annulation des loyers commerciaux pendant la pandémie mais ce n’était pas l’objet de cet article, qui annonce la création d’une nouvelle résidence. Pourquoi ne pas leur faire part de votre mécontentement (qui est compréhensible) ? Pour finir, créer des emplois est plutôt une bonne nouvelle en période de crise économique, quand on sait que de nombreuses entreprises sont fragilisées.

      Patricia Rey

      Réponse
  2. Investisseur

    BRAVO, quelle indécence

    Ca se pavanne pour l’ouverture d’une nouvelle résidence en 2022, mais il faudrait avant tout respecter vos engagements contractuels !!! Sans investisseurs particuliers le modèle de MMV n’existerait pas.

    Respecter le droit des baux commerciaux et payer les loyers dûs

    NO COMMENT

    Réponse
  3. Patricia REY

    Je peux comprendre votre indignation mais peut-être devriez-vous vous rapprocher du groupe MMV, car il n’aura pas connaissance de votre commentaire laissé sur le site du journal.
    Bonne journée
    Patricia Rey

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest