Si les œuvres d’art sont autant d’univers créés par des artistes, alors vous voyagerez en bonne compagnie avec Artelys.

Vous trouverez les œuvres de Pamphyle sous l’appellation « peinture abstraite ». Mais en fait, son style « est avant tout une peinture qui vient de l’intérieur. Je peins tous les jours, cela vient tout seul. En fait, c’est un travail de recherche intérieur, et chaque toile est accompagnée d’un poème, selon l’humeur du moment. Je travaille ensuite avec un rapport étroit avec la matière : je jette directement mes pigments sur la toile, avant d’appliquer mon liant ». Et cet aspect brut, coloré, vous le retrouvez dans ses toiles. Pamphyle, c’est un gars discret, modeste, qui travaille dans son atelier au milieu de nulle part – là où les portables ne passent pas bien, c’est dire. C’est aussi un grand artiste, qui peint depuis 1982 et expose en France et à l’étranger. Il suit Artélys quasiment depuis le début, sensible aux causes défendues par le Rotary club Bresse-Revermont.
Si ce peintre est un humaniste, les rotariens le sont aussi. Leur biennale d’art contemporain – comprenez dans cette expression : art vivant – qui aura lieu du 24 au 26 septembre, réunira une vingtaine d’artistes, choisis par les soins attentionnés de la galerie lyonnaise « Le soleil sur la place ».
Peintres, sculpteurs, photographes apporteront dans leurs bagages une dizaine d’œuvres chacun. Et croyez-moi, il y en aura pour tous les goûts. Explosion de couleurs, de formes, de matières, de textures… Les œuvres présentées sont d’une grande qualité. Une invitation à un très beau voyage.
Difficile à décrire en fait, tant la palette de couleurs de nombreuses œuvres est chatoyante, le trait tantôt précis, tantôt flou, bref, un art bien vivant au service d’une noble cause. Car les rotariens organisent cette 6ème édition pour non seulement faire découvrir l’art, mais les fonds qu’ils récolteront seront reversés au comité de l’Ain de la Ligue contre le cancer. Et ils s’investissent ! Une raison de plus pour partir en voyage, vous ne serez pas déçus.