Avoriaz : 50 ans… et après ?

par | 25 Jan 2017

Avoriaz, station 100 % skis aux pieds réputée avant-gardiste, vient de célébrer ses 50 ans et annonce de grands projets pour enrichir son offre touristique.

La plus haute station des Portes du Soleil, qui surplombe la vallée du haut de son rocher à 1 800 m d’altitude, vient de célébrer ses 50 ans « en grandes pompes » devant un parterre de médias… et de fidèles de la première heure. Parmi eux, ses grands fondateurs  : Gérard Brémond, Pdg du groupe Pierre & Vacances-Center Parcs et Jacques Labro, architecte et chantre de l’architecture mimétique. Ne manquait que le regretté Jean Vuarnet, champion olympique de ski et à l’initiative de la station, qui a choisi de s’éclipser quelques jours avant cette date anniversaire.

Les défis de demain

Si les fondateurs ont retracé la formidable épopée d’Avoriaz (à grand renfort de courts métrages), cette soirée fut aussi l’occasion d’évoquer l’avenir et les grands projets qui feront d’Avoriaz la station avant-gardiste d’aujourd’hui et de demain.

En tête, le projet de Pierre & Vacances (l’aménageur de la station) qui prévoit, à l’horizon 2021-2022, de créer un nouveau quartier (une réplique de l’Amara, pour ceux qui connaissent) sur 18 000 m2 qui intègrerait une résidence premium de 200 appartements 5* soit 1100 lits, des bars-restaurants et des magasins. « Nous devons créer de nouveaux produits pour donner à la station un nouvel élan et faire en sorte qu’elle reste avant-gardiste et durable », a expliqué Gérard Brémond, le président fondateur de Pierre & Vacances.

Un Club Med flambant neuf devrait également compléter ce nouvel ensemble urbanistique, celui construit en 1980 ne correspondant plus aux standards actuels. Ce resort 4 et 5 tridents d’environ 1 000 lits sera implanté sur 32 000 m2 dans la continuité de l’Amara, à proximité du secteur de la Joux Verte (cela reste à définir).

Le projet UTN global est estimé à 300 millions d’euros. Il comprendra hébergements (résidence Pierre &Vacances et village Club Med), remontés mécaniques et investissements techniques (voirie, réseaux…)

Maisons & Hôtels Sibuet, qui exploite déjà l’hôtel des Dromonts (une institution à Avoriaz et le 1er bâtiment de la station), a aussi prévu la construction d’un hôtel de 80 chambres (version Terminal Neige, comme à Flaine, et prochainement à Chamonix) et d’un restaurant sur la place Jean Vuarnet, qui surplombe la vallée des Prodains.

Comment ils voient le futur…

  • Annie Famose, la présidente de l’office du tourisme qui veille sur la destinée de la station depuis plus de vingt ans, « Avoriaz doit conforter ses fondamentaux. Sous la neige, la station est magique et nous devons à tout prix conserver cette magie. Le plus important, c’est la neige, et il est essentiel de la sécuriser, d’en fabriquer si nécessaire en pensant au type de ski et de glisse que l’on pourra pratiquer. Dans le même temps, elle devra poursuivre sa montée en gamme en imaginant de nouveaux hébergements qui soient pourvoyeurs de lits chauds, et être toujours plus connectée ».
  • Jacques Labro, l’architecte qui a imaginé et dessiné Avoriaz (assisté de Jean-Jacques Orsoni et Jean-Marc Roque) : « Il faudra inventer dans la continuité. Quand le monde bouge, il est capital de savoir prendre en compte l’évolution sociétale. J’ai en tête le projet de réutiliser l’ancienne gare du téléphérique pour en faire un lieu publique… un musée, qui soit à la fois un belvédère et un lieu de promenade formidable ».
  • Gérard Berger, maire de Morzine-Avoriaz. « La liaison entre Morzine et Avoriaz sera confortée en 2020 par un tout nouveau téléphérique au départ du centre de Morzine qui permettra de relier le 3S des Prodains menant à Avoriaz. Ces deux stations complémentaires constituent un territoire très attractif, à moins d’une heure de l’aéroport de Genève. Nous avons beaucoup de demandes et un bel avenir devant nous ».

Jacques Labro, l’architecte d’Avoriaz. ©️Stéphane Lerendu

1966, c’est aussi l’anniversaire de l’ESF d’Avoriaz, créée le 1er avril par sept moniteurs qui déjà faisaient découvrir le domaine skiable aux futurs propriétaires. « Ils ont été les premiers vrais ambassadeurs de la station », rappelle Stéphane Lerendu, le directeur de l’office de tourisme et l’organisateur des festivités. Aujourd’hui l’ESF compte 200 moniteurs et a publié fin novembre un tout nouveau livre retraçant son histoire.

À LIRE AUSSI : L’interview de Gérard Brémond, Pdg de Pierre & Vacances, parue dans Eco Savoie Mont Blanc du 20 janvier 2017.

Crédit photo : David André.

1 Commentaire

  1. B

    Annie famose qui veille sur la destinée d’Avoriaz ?
    Elle veille plutôt sur ses intérêts et tient la station comme une mafia. Quand tout ces gens réaliseront ils qu’ils font fausse route et sont en train de tuer Avoriaz à ne pas vouloir répondre aux besoins immédiats qui marchent ailleurs plutôt que de s’enterrer dans des concepts futurs qui n’intéresseront plus personne dans 10ans.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Savoie Mont Blanc favorise la mobilité “verte”

L'Agence Savoie Mont Blanc lance une plateforme de réservation de transport intermodal pour faciliter et “verdir” l’accès aux stations. À l’occasion du lancement de la saison hiver 2022-2023 à Paris en présence des médias, L’Agence Savoie Mont Blanc, l'organe de...

LIRE LA SUITE

Lyon-Turin : la solution fret privilégiée

Chambéry écartée du Lyon-Turin ? L’itinéraire « tout fret », ou presque, semble avoir la préférence des pouvoirs publics. Sauf à Chambéry et en Haute-Savoie. La pièce centrale du projet ferroviaire Lyon-Turin, son tunnel international de 57,5 km de long entre...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS