Bâtiment : une plateforme pleine d’astuces

Bâtiment : une plateforme pleine d’astuces

Située à Villefontaine, la plateforme Astus a été entièrement pensée pour expérimenter des projets dans le secteur du bâtiment.

Le secteur du Bâtiment et des Travaux publics n’utilise que 2 % de son chiffre d’affaires pour sa recherche et son développement, quand d’autres secteurs, comme le numérique, en utilisent 30 %. « Le BTP est structuré de cent filières éparpillées », explique un responsable économique de la CAPI.

Le Nord-Isère est justement un territoire où de nombreuses entreprises du BTP sont implantées. Le tissu des petites structures et des artisans est riche. Des acteurs se mobilisent et s’organisent en réseau pour développer l’activité, rassemblés au sein du Pôle Innovations Constructives (PIC). Chacun a besoin d’évoluer et, pour cela, mener des expériences.

La plateforme ASTUS, qui a été mise en fonction cette année à Villefontaine, est dédiée aux industriels et professionnels du secteur du bâtiment en quête d’expérimentations. ASTUS a vu le jour parce qu’elle était réclamée haut et fort par les entreprises. Parce que les expériences se réalisent le plus souvent en partenariat, et qu’on n’a pas toujours envie de montrer ses installations aux autres, c’est un lieu neutre où elles peuvent prototyper librement.

On peut monter des prototypes d’enveloppe de bâtiment à échelle 1, mais aussi confronter les prototypes à des conditions climatiques réelles, réaliser des essais longue durée, stocker ou assembler des éléments modulaires, tester des solutions techniques en amont plutôt que de les expérimenter directement sur chantier ou développer un projet partenarial en consortium.

C’est toute la plateforme, pensée entièrement R&D, qui est à la pointe de l’innovation. Elle permet par exemple de collecter et traiter des eaux d’activités, récupérer et réutiliser des eaux pluviales. Elle est équipée d’une chaudière gaz à condensation et d’une ventilation double flux raccordée à un puits hydraulique pour garantir le confort d’été. Son éclairage LED et basse consommation, skydome, offre une lumière naturelle. Les collectivités, et en particulier la CAPI, sont partie prenante, via le soutien qu’elles accordent aux démarches de développement durable.

“LES COLLECTIVITÉS, ET EN PARTICULIER LA CAPI, SONT PARTIE PRENANTE, VIA LE SOUTIEN QU’ELLES ACCORDENT AUX DÉMARCHES DE DÉVELOPPEMENT DURABLE.”

CAPI
La plateforme Astus est le lieu idéal pour expérimenter des projets de toute nature dans le secteur du bâtiment.

Campus innovant

Astus vient compléter sur place la plateforme des Grands Ateliers, orientée vers la formation, la recherche et la diffusion des savoirs, notamment autour de l’apprentissage dit expérientiel : construire pour apprendre. L’ensemble formé par ces deux plateformes et la Maison des Compagnons du Devoir, située à proximité, constitue le Campus de la Construction Durable. Il offre la possibilité de développer et/ ou accueillir des modules de formation initiale et continue, et des projets de recherche pluridisciplinaires et partenariaux.


Par Éliseo Mucciante.


Cet article est paru dans votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 27 septembre 2019. Il vous est exceptionnellement proposé à titre gratuit. Pour retrouver l’intégralité de nos publications papiers et/ou numériques, vous pouvez vous abonner ici.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ