Écologie : le Nord-Isère au bon air

Écologie : le Nord-Isère au bon air

Les Vals du Dauphiné, les Balcons du Dauphiné et la CAPI sont trois collectivités lauréates d’un contrat de transition écologique.

Un Contrat de Transition Écologique (CTE), démarche innovante pour accélérer la transformation écologique des territoires, a été signé entre le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, la CAPI, les Balcons du Dauphiné et Les Vals du Dauphiné. Les trois EPCI ont été lauréats parmi les plus de 130 candidats grâce à leur engagement novateur sur les questions de Développement Durable. En outre, le territoire couvert par ce Contrat regroupe 105 communes et 238 000 habitants.

Depuis quelques temps, les trois EPCI réfléchissaient ensemble à la manière de repenser leur organisation pour leur donner du sens, en interne comme en externe, optimiser leur fonctionnement et rayonner sur la région. L’inscription de toutes les politiques publiques des collectivités se fait dans une matrice unique au travers du concept de Plan Énergie Territoire (PLAN’ET).

Les trois territoires se sont engagés dans une communauté de pratiques visant à impulser, porter, s’accorder, planifier et faire rayonner les différentes stratégies, démarches et actions lancées à une échelle supra communautaire. Mais aussi, dans une mise en oeuvre opérationnelle via des actions réfléchies et portées dans le cadre du Nord-Isère Durable (N-ID).

Un mini-grenelle

La contractualisation avec L’État (via le CTE) permet aux territoires de conforter leur ambition commune et les engagements qu’ils ont déjà pris de consolider les pistes d’actions engagées par chacun d’eux, ainsi que les actions innovantes co-construites entre les trois EPCI, l’État et les acteurs du territoire.

D’ici la fin de l’année, la préparation du contrat amènera aussi les trois collectivités à organiser un “mini-Grenelle” du développement durable avec tous les entreprises, citoyens, associations… Cet événement permettra par la suite d’alimenter le programme d’actions du CTE.

De gauche à droite : Thomas Michaud, ancien Sous-préfet de La Tour du Pin, Magali Guillot, Présidente des Vals du Dauphiné, Olivier Bonnard, Président des Balcons du Dauphiné et Jean Papadopulo, Président de la CAPI.

Pour aller plus loin : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/2019.07.09_fdr_ew_dp_contratsdetransitionecologiqueVF.pdf


Par Éliséo Mucciante


Cet article est paru dans votre magazine ECO Savoie Nord Isère du 6 septembre 2019. Il vous est exceptionnellement proposé à titre gratuit. Pour retrouver l’intégralité de nos publications papiers et/ou numériques, vous pouvez vous abonner ici.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ