« Le tunnel sous le Semnoz n’est pas abandonné »

par | 8 Déc 2020

La discussion a été lancée, lundi matin 7 décembre en séance publique du Département de la Haute-Savoie (Dep74), à la faveur du vote de 250 000 euros de crédits. Une somme destinée à financer des études (principalement de trafic) pour le projet de Liaison ouest du lac d’Annecy (Lola). Et Christian Monteil, président du Dep74, a été très clair : «Non, le projet n’est pas abandonné !».

Il avait pourtant affirmé le contraire quelques jours plus tôt à nos confrères de France Bleu, juste après avoir reçu la lettre demandant au département de «renoncer à la poursuite de tunnel sous le Semnoz» (c’est le Dep74 qui est maître d’ouvrage sur cette partie du projet), co-signée par la présidente du Grand Annecy et les maires d’Annecy, Duingt, Saint-Jorioz et Sevrier, les communes territorialement concernées par le projet Lola (l’essentiel du courrier est résumé dans ce communiqué).

«Ce n’est qu’une lettre, pas une décision», a expliqué le président de l’assemblée, résumant une succession d’interventions regrettant et/ou dénonçant toutes la position des élus des bords du lacs. Huit élus avaient en effet souhaité s’exprimer sur le sujet : c’est bien plus que sur n’importe quelle autre dossier au programme de la journée.

«On nous demande de renoncer : ce n’est pas ce qu’on va faire», a insisté le président, précisant qu’il allait demander au Grand Annecy (et à lui seul : c’est l’agglomération qui a contractualisé avec le Département sur ce dossier, pas les communes) des précisions sur les arguments justifiant cette nouvelle position et sur le(s) projet(s) qui pourrai(en)t remplacer Lola.

«Alors qu’il y a un recours sur les élections [municipales d’Annecy], la sagesse aurait dicté qu’ils [les signataires de la lettre] attendent quelques semaines avant de nous mettre dans cette situation.»

Christian Monteil, président du Département de la Haute-Savoie.

Enfin, alors que Georges Morand, conseiller départemental (et maire de Sallanches) évoquait l’idée d’un sondage pour tester la volonté des habitants du secteur concerné de voir se réaliser le projet Lola, Christian Monteil a été tout aussi clair : «Je suis partisan de la démocratie représentative et je ne souhaite pas que la démocratie participative s’empare de ce dossier

.

S’il a suscité beaucoup de discussion, le vote des 251 000 euros de crédits pour les études sur Lola n’était pourtant, financièrement parlant, qu’une goutte d’eau dans le milliard d’euros de dépenses (1,038 Md€ exactement) voté dans le cadre du budget primitif (BP) 2021 du Département. Retrouvez les grandes lignes de ce budget primitif dans Eco Savoie Mont Blanc daté du 11 décembre 2020 et dans notre liseuse en ligne à partir de vendredi.

.

A lire aussi :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Le campus de Bourg ouvre ses portes

Spécialisée en sciences humaines et sociales, l’Université Jean Moulin Lyon 3 accueille plus de 27 000 étudiants sur trois campus : la Manufacture des Tabacs, le quai Claude-Bernard/rue Chevreul, au coeur de la vie...

Lire la suite

Ski de randonnée : Plum a le vent en poupe

Dopé par la crise sanitaire, le ski de randonnée attire les skieurs privés de remontées mécaniques. Basé à Thyez, le fabricant de fixations Plum a dû augmenter la cadence pour répondre à la forte demande. S’il est...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest