Les refuges de montagne font leur révolution verte

par | 18 Août 2021

La FFCAM rénove ses refuges et vise 100 % d’énergies renouvelables. Vingt-six bâtiments seront réhabilités d’ici 2026 pour un coût évalué à 50 millions d’euros.

Alors que la planète brûle, que la montagne s’écroule et que les glaciers fondent, la transition énergétique n’est plus une option. Premier gestionnaire de patrimoine isolé d’altitude avec 120 refuges, la Fédération française des clubs alpins et de montagne (FFCAM) a entrepris de rénover ses hébergements de façon durable. Le plan décennal lancé en 2017 vise vingt-six réhabilitations, tous massifs confondus, sur les cinquante bâtiments déclarés obsolètes et/ou non conformes à la réglementation et aux nouvelles pratiques en montagne.

Remise aux normes

En Savoie Mont-Blanc, huit refuges ont été identifiés, parmi lesquels deux sont achevés (La Dent Parrachée et Félix-Faure en Vanoise) et deux autres en cours de travaux : Le Couvercle, dans le Mont-Blanc, sera livré à la fin de l’année après une réhabilitation dans les murs, et Gramusset, dans les Aravis, sera doublé d’un bâtiment neuf ouvert cet automne. Des opérations majeures et longues dans le temps qui nécessitent l’accord des clubs gestionnaires et des entités territoriales, ces hébergements se situant souvent en site classé. « S’agissant de Gramusset, et pour la première fois, nous avons signé une convention d’objectifs avec la communauté de communes des Vallées de Thônes (CCVT) et la commune du Grand-Bornand, pour favoriser le développement de la montagne quatre-saisons et des pratiques de pleine nature », se félicite Maria Isabel Le Meur, directrice adjointe chargée des hébergements à la FFCAM, qui entend réitérer ce type de partenariat à l’avenir.

Le prochain sur la liste : le refuge des Évettes, à Bonneval-sur-Arc, en Haute-Maurienne. À 2 594 mètres d’altitude, ce bâtiment fondé sur une architecture métallique couverte de panneaux composites Matra a été conçu par les architectes Guy Rey-Millet et Jean Prouvé en 1971. « Après étude, nous avons décidé de conserver la structure existante – édifice du patrimoine – et le toit, mais de remplacer le soubassement et la façade, véritable passoire thermique. C’est le meilleur compromis environnemental, économique et paysager », affirme la responsable. Le soubassement sera reconstruit en pierre du site et la structure recouverte de panneaux en métal mat.

En Haute-Maurienne, le refuge des Évettes, gardé le printemps et l’été mais pas l’hiver, totalise environ 3 500 nuitées annuelles. S’il a été conçu par l’architecte Guy Rey-Millet, il est aussi l’un des deux refuges historiques de l’ingénieur Jean Prouvé. Construit en 1970, ses murs et sa toiture sont en charpente métallique, et les panneaux de façade en matériaux composites – crédit photo Architecture Énergie

Favoriser les énergies renouvelables

Comme pour les autres refuges, il a fallu faire des choix. Car s’ils sont autonomes en énergie, ils doivent devenir “verts” dans une logique environnementale et pour une ouverture toute l’année. Dans ce cas précis, des panneaux photovoltaïques serviront à produire l’électricité pour l’éclairage et le surpresseur d’eau, et des panneaux thermiques seront utilisés pour l’eau chaude, avec un poêle à bûches dans la salle commune et une chaudière à pellets en appoint. Mais ce mix énergétique peut varier d’un site à l’autre. Parfois se greffent de l’éolien, des panneaux hybrides et de l’hydraulique, comme à La Dent Parrachée, équipé d’une petite centrale pour assurer les besoins électriques. « Nous voulons apporter un certain niveau de confort, à condition de maîtriser la demande finale de consommation », pointe Maria Isabel Le Meur. Un critère d’exigence inscrit au cahier des charges. De fait, le chauffage est réservé à la salle commune, aux sanitaires et à l’espace gardien (pas aux dortoirs). Et des douches chaudes minutées préservent la ressource en eau. Le défi énergétique a un coût : entre 2 et 3 millions par refuge selon la taille et les contraintes techniques.

Le refuge du Col de la Croix du Bonhomme sera rénové, après celui des Évettes, à partir de 2025. Ouvert de mi-juin à mi-septembre, il a recensé plus de 7 700 nuitées en un an. Bâti en 1924, il est un des premiers refuges à avoir recours aux énergies renouvelables – crédit photo FFCAM

Le plan décennal 2017-2026
* Rénovation de 22 refuges et 4 chalets en bord de route (8 en Savoie Mont Blanc soit un total de 540 lits,
* 1 520 couchages
* Coût global : 50 millions d’euros, financés à plus de 40 % par la FFCAM et à 50-60 % par des subventions publiques (communes, départements, régions, État, Europe)

Les 8 refuges en Savoie Mont Blanc qui ont été rénovés ou le seront dans le cadre du plan décennal 2017-2026 :

Photo à la Une : Le refuges des Évettes situé sur la commune de Bonneval-sur-Arc, crédit Architecture Energie.

_____________________

par Patricia Rey

_____________________

A lire aussi :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Logement social : les grands chantiers 2022

Les bailleurs sociaux ont des objectifs forts en matière de production et de rénovation mais vont devoir ralentir le rythme. Ils comptent sur l’industrialisation des process pour mettre de l’huile dans les rouages et surmonter les obstacles liés au contexte...

LIRE LA SUITE

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 21 janvier 2022

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°3 du 21 janvier 2022 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf,...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest