L’édito de Myriam Denis : “La cerise sur le gâteau”

L’édito de Myriam Denis : “La cerise sur le gâteau”

Pour l’édito de notre numéro rétrospectif, Myriam Denis file la métaphore culinaire.

Myriam Denis Souvent, et c’est peut-être votre cas, pris dans le tourbillon effréné de nos vies chargées, nous avons, comme l’indique l’expression communément admise, le nez dans le guidon. Cependant, il est important de savoir d’où l’on vient, pour mieux voir où l’on va. Et c’est tout l’objet de ce numéro spécial d’Éco de l’Ain. Notre hebdo et ses satellites (suppléments, hors-séries), vous accompagnent chaque semaine en vous nourrissant d’infos locales, concernant votre écosystème économique.

L’ÉDITION DE CE NUMÉRO RÉTROSPECTIF, C’EST UN PEU LA CERISE SUR LE GÂTEAU. TOUTE L’ÉQUIPE S’EST MOBILISÉE POUR VOUS OFFRIR UN CONDENSÉ DES ÉVÈNEMENTS PHARES DE L’ANNÉE.”

L’édition de ce numéro rétrospectif, c’est un peu la cerise sur le gâteau. Toute l’équipe s’est mobilisée pour vous offrir un condensé des évènements phares de l’année : actualités, vie des entreprises et des collectivités et bien sûr, interviews des hommes et des femmes qui ont contribué à faire bouger le territoire.

Au final, que retient-on ? 2019 fut un beau et grand cru. L’activité économique est globalement restée soutenue sur le département, même si hélas, nombre d’entreprises n’ont pu croître à leur faim : les difficultés de recrutement éprouvées dans différents secteurs d’activité ont freiné les appétits de certain(e)s. L’année a été régulièrement émaillée de conférences sur le sujet, où, finalement, les interlocuteurs se rejoignent sur un point central : il est fondamental de changer de paradigme et, partant du postulat que les savoir-faire peuvent s’acquérir, recommandent de donner la primauté aux savoir-être. Face à cette problématique du recrutement, les différents pays de l’Ain ont cherché à s’organiser, à l’image de la Plastics Vallée, laquelle a vanté les mérites de son territoire lors du salon dédié à la mobilité professionnelle, à Paris. Certains secteurs – comme le BTP ou l’industrie – ont décidé de mettre en avant toutes les possibilités offertes dans leurs entreprises, en mettant plus que jamais en lumière leurs métiers, les innovations et la passion qui les accompagnent.

Cette passion, on l’a bien ressentie lorsque l’on a épluché tous les numéros de l’année. Une passion viscérale pour un territoire, pour ses différents acteurs, pour les métiers ou encore, ses paysages variés. C’est finalement cette passion commune qui guide les acteurs économiques et politiques du département, pour le hisser au top niveau ! C’est aussi cela, la cerise sur le gâteau…

Myriam Denis
Rédactrice en chef
m.denis@eco-ain.fr

Les grèves dans les transports vues par Faro

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ