Afin de consolider le dispositif national d’accueil et d’évaluation des migrants se présentant comme mineur non accompagné (MNA), la préfecture et le Conseil départemental de l’Ain ont conclu un protocole relatif à l’évaluation de ces personnes. Ce protocole, signé le 28 juin au Département, vise à définir les engagements réciproques des parties, ainsi que les modalités de la coordination entre les services préfectoraux et le service de l’aide sociale à l’enfance.

Il s’agit, pour les services préfectoraux, de collecter et d’enregistrer des données personnelles des MNA, de prendre leurs empreintes et une photo dans un logiciel dédié. Ce fichier national permettra de recenser l’identité et l’âge de tous les jeunes migrants arrivant sur le sol français. Cette base de données permettra de limiter notamment les phénomènes de « nomadisme » entre les départements de ceux qui ne sont pas éligibles aux dispositifs prévus nationalement.

En 2018, 243 mineurs non accompagnés ont été pris en charge dans le département, contre 23 en 2012. Une croissance exponentielle.

Signature du protocole mineurs non accompagnés